This page is not available in your language, please, choose yours

Mathieu Pernot - La Traversée au Jeu de Paume

Publié le 22 novembre 2013 Par Julien A.
Mathieu Pernot - La Traversée au Jeu de Paume

Infos pratiques

Du... 11 février 2014
Au... 18 mai 2014


1, place de la Concorde
75008 Paris 8

5.50 euros (Tarif Réduit)
8.50 euros (Plein Tarif)

L'exposition du Jeu de Paume "La Traversée" propose, du 11 février au 18 mai 2014, de (re)découvrir le travail du photographe Mathieu Pernot et présente une sélection de séries réalisées par l’artiste au cours des vingt dernières années.

Mathieu Pernot, né en 1970 à Fréjus, vit et travaille à Paris. Après des études d’histoire de l’art à la faculté de Grenoble, il entre à l’École nationale de la photographie d’Arles, d’où il sort diplômé en 1996. Son œuvre s’inscrit dans la démarche de la photographie documentaire mais en détourne les protocoles afin d’explorer des formules alternatives et de construire un récit à plusieurs voix.

L’artiste procède soit par la réalisation de séries – parfois en résonance entre elles à travers personnages, chronologies ou thèmes –, soit par la rencontre avec des images d’archives. Dans tous les cas, ce nomadisme d’images et de sujets souligne son souhait d’éviter un récit de l’histoire à sens unique. Le déplacement perpétuel de ses images évoque donc une réalité qui est loin d’être figée ou immuable.

Que ce soit par son propre travail de prise de vue, par l’appropriation de photographies ou d’autres types de documents d’archives, Mathieu Pernot interroge, donc, la diversité des modes de représentation et la notion d’usage du médium photographique.

L’idée de traversée, de déplacement et de passage, très présente dans son œuvre, est un élément récurrent de l’exposition présentée au Jeu de Paume. Elle s’incarne aussi bien dans la nature nomade et fragile des personnes photographiées – Tsiganes, migrants, etc. – que par la présence des mêmes individus au sein de corpus d’images différents. Ils deviennent ainsi comme des personnages traversés par ces histoires au fil du temps.

L’exposition "La Traversée" propose la mise en forme d’une histoire contemporaine incarnée par des personnages vivant à sa marge. Elle manifeste une approche transversale et polymorphe du médium photographique mis à l’épreuve de son usage et de son histoire.

L’exposition s’ouvre sur la série "Photomatons", premier travail réalisé entre 1995 et 1997 avec des enfants gitans dans la commune d’Arles, pour s’achever sur leurs portraits pris en 2013, soit dix-sept ans plus tard, pour "La Traversée". Entre ces deux séries et au cœur de l’exposition, on retrouve ces mêmes individus, en 2001, dans la série "Les Hurleurs". Sont également montrés des travaux liés à la question des migrations – "Les Migrants" –, de l’urbanisme – "Le Grand Ensemble" – et de l’enfermement – "Un camp pour les bohémiens et panoptique" –, avec notamment la présentation d’une installation – "Le Dortoir" – et de dessins – "Le Dernier Voyage" – réalisés en écho aux photographies.

Dans le projet Le Feu, produit spécialement pour l’exposition, Mathieu Pernot remet en scène un rituel pratiqué chez les Roms qui consiste à faire brûler la caravane d’un défunt. En contre-champ de cette image d’incendie, il photographie des personnes (les mêmes que l’on trouve précédemment dans l’exposition à d’autres moments de leur vie) dont le visage est éclairé par la lumière de l'incendie.

Infos Pratiques:
La Traversée
Jeu de Paume
Du 11 février au 18 mai 2014
Mardi de 11h à 21h.
Du mercredi au dimanche
de 11h à 19h.
Fermeture le lundi, y compris les jours fériés.
Entrée : 8,50 euros
Tarif réduit : 5,50 euros

Mantes-la-jolie, 1er octobre 2000 série "Les Implosions", 2001-2008 © Mathieu Pernot

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement