This page is not available in your language, please, choose yours

Les cahiers de Nijinski au Théâtre National de Chaillot : notre critique

Publié le 9 octobre 2016 Par Marine S.
les cahiers de nijinski

Infos pratiques

Du... 3 novembre 2016
Au... 24 novembre 2016


Place du Trocadéro et du 11 Novembre
75116 Paris 16

13 euros (TR)
27 euros (+ 65 ans)
35 euros (TP)

Brigitte Lefèvre et Daniel San Pedro mettent en scène Les Cahiers de Nijinski, les derniers écrits du danseur prodige des Ballets Russes, du 3 au 24 novembre 2016 au Théâtre National de Chaillot. Au plateau, deux hommes, un acteur et un danseur : Clément Hervieu-Léger de la Comédie-Française et Jean-Christophe Guerri de l'Opéra de Paris.

Il avait été l'une des figures mythiques des Ballets Russes de Diaghilev. Vaslav Nijinski, l’inoubliable créateur de L’Après-midi d’un faune et d'une partie du Sacre du Printemps, était un danseur hors pair, un véritable créateur et un artiste au sens large du terme. Très jeune pourtant, en 1918, à peine âgé de 30 ans, il sombre dans la folie. Avant d'être interné et d'arrêter, jusqu'à sa mort en 1950, toute activité artistique (qu'il s'agisse de danse ou d'écriture), il écrit un cahier. Un cahier, traduit et adapté par Christian Dumais-Lvowski, qui reflète la transition entre deux mondes, juste avant de basculer dans une folie dont il ne sortira plus jamais. Un cahier qui a été caché ou coupé pendant des décennies, tant les propos pouvaient paraître violents.

Les Cahiers de Nijinski est un témoignage dont beaucoup d'artistes se sont inspirés. Encore aujourd'hui, le magnétisme de Nijinski opère encore. Avec ce spectacle présenté au Théâtre National de Chaillot, Brigitte Lefevre, ex-directrice de la danse de l'Opéra de Paris, et Daniel San Pedro, chorégraphe, ont répondu au désir de Clément Hervieu-Léger, pensionnaire de la Comédie-Française, d’interpréter ce personnage déchiré, épris de liberté. 

Dans un espace d'un blanc immaculé, l'homme erre entre son monde et le notre. Epris de Dieu auquel il ne cesse de se référer, dégouté par sa femme, par Diaghilev, il les déteste mais pourtant, ne cesse de parler d'eux. Que reste-t-il d'un des plus grands danseurs de sa génération ? Des pas, parfois, qui rappellent L'Après-midi d'un faune, en filigrane. Accompagné du danseur Jean-Christophe Guerri, à la fois médecin, objet de colère ou double de la folie, Clément Hervieu-Léger offre là une vraie prouesse d'acteur, très sobre mais d'une précision parfaite et épurée. 

Infos pratiques :

Les Cahiers de Nijinski au Théâtre National de Chaillot, du 3 au 24 novembre 2016.

Mardi, mercredi, vendredi et samedi à 20h30 et le jeudi à 19h45.

Tarifs : de 8 à 35€

Réservations : 01 53 65 30 00



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement