This page is not available in your language, please, choose yours

Choux d'Enfer, le kiosque à Choux d'Alain Ducasse by Michalak

Publié le 4 février 2014 Par My B.
Choux d'Enfer, le kioske à Choux d'Alain Ducasse by Michalak

Infos pratiques

6 euros (Les 3 choux)

Situé à l'intersection de la rue Jean Rey et du Quai Branly dans le 15e
Métro Bir-Hakeim ou RER Champ de Mars-Tour Eiffel
Ouvert 7/7, 9h – 20h30

Vous aimez les Choux ? Alain Ducasse aussi ! Imaginez un kioske à choux où l'on vous sert des choux minute by Christophe Michalak, le concept a de quoi séduire. Courez, dès ce 27 janvier, découvrir ce sweet food qui vous fera fondre de plaisir.

Décidément, on ne sait plus sur quel chou danser. Après l'Eclair de Génie, l'Atelier de l'éclair ou encore la Maison du Chou, voilà que s'ouvre le Choux d'Enfer, le Kiosque à choux. Et pour ouvrir ce kiosque appétissant, rien de moins que deux grands noms de la cuisine française : Alain Ducasse et Christophe Michalak. Rien que cela devrait vous mettre en appétit.

« Saint-honoré, croquembouche ou profiteroles exercent sur moi une séduction unique, liée aux souvenirs d’enfance. Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les petits choux… C’est ce désir gourmand, tout simple, que j’avais envie de partager avec le plus grand nombre. Qui mieux que Christophe pour m’accompagner dans cette quête du chou de mes rêves ? », nous déclare Alain Ducasse.

En partant de cette envie, Christophe Michalak a relevé ses manches pour relever le challenge et imaginer LE chou parfait. Pour qu’un chou soit vraiment délicieux, il faut qu’il soit ultra-frais et garni à la minute. Pour être croquant à l’extérieur, et fondant à l’intérieur, il faut donc le préparer au fur et à mesure : la fraîcheur avant tout !

 Choux d'enfer, le kiosque à choux

Aussi, à l'image de la tendance du moment, où le street food a le vent en poupe, Alain Ducasse a imaginé un kiosque de sweet food à la parisienne designé par Patrick Jouin. Dans ce stand, les choux finissent de cuire, pour être parfaitement dorés et croustillants, sans jamais avoir le temps de rassir. Ils sont ensuite garnis de crème onctueuse au fur et à mesure des commandes, puis mis tout simplement en sachet… parce qu’ils sont faits pour être mangés avec les doigts, sans attendre !

« Tout le secret des Choux d’Enfer est dans l’équilibre des saveurs et le contraste de température entre la pâte et la crème. C’est cette alchimie éphémère qui fait l’effet « waouh » de ces deux bouchées de bonheur. » nous dit Christophe Michalak.

Choux d'enfer, le kiosque à choux

Onctueuse, fondante, la qualité de la garniture des choux repose sur d’excellentes matières premières, et sur une recette perfectionnée depuis des années par Christophe Michalak. « Ce sont des crémeux utilisant de la fécule de maïs, pour une texture soyeuse, assaisonnés à la fleur de sel pour créer un contraste savoureux, et peu sucrés puisque la pâte à chou l’est déjà. Plutôt que de proposer de multiples déclinaisons, nous avons préféré nous concentrer sur cinq, mais parfaitement équilibrées et abouties. »

On vous met au parfum :

  • Chocolat : l’alliance très étudiée de deux crus de chocolats, l’un à l’acidité subtile et à l’amertume discrète, et l’autre plus puissant et corsé à 80% de cacao. Le secret de cette sensation chocolatée particulièrement intense et longue en bouche ? Une crème à base d’eau et non de lait, et des inclusions de grué de cacao dans la pâte de ce chou. A réserver aux chocoholics !

  • Caramel beurre salé : terriblement gourmand, le parfum de la religieuse- star de Christophe Michalak, réinterprétée façon bouchée.

  • Vanille : la vanille de Madagascar, bien présente, est arrondie d’une touche de fève tonka qui lui confère une note légèrement caramélisée assaisonnée de fleur de sel.

  • Café : pour les fans d’expresso, une crème au café corsé et très aromatique.

  • Agrumes : un parfum ensoleillé d’orange et et de citron, auquel la pulpe et le zeste apportent une touche acidulée.

Et si on faisait dans l'original et qu'on testait les choux salés ? Les amateurs de salé n'ont pas été oublié. Les gougères, ces petits choux au fromage traditionnellement dégustés à l’apéritif, font également partie du répertoire des bistrots d’Alain Ducasse. Parce que les Choux d’Enfer parlent à toutes les envies gourmandes, les choux salés au comté se parent de diverses épices : poivre noir (frais, boisé et subtil), curry et piment d’Espelette (pour une touche indienne qui souligne le goût de noisette du fromage), cumin et piment d’Espelette (pour la notre orientale).

Bref, il n'y a plus qu'à tester les amis !


Infos pratiques :
Le Kiosque Choux d'Enfer à Paris
Ouvert ce lundi 27 janvier 2014
Situé à l'intersection de la rue Jean Rey et du Quai Branly dans le 15e
Métro Bir-Hakeim ou RER Champ de Mars-Tour Eiffel
Ouvert 7/7, 9h – 20h30
Tél : 01 47 83 26 67

Tarifs :

CHOUX SUCRÉS

  • 6 € l’assortiment de 3 choux (vanille, chocolat, caramel)
  • 9 € l’assortiment de 5 choux (vanille, chocolat, caramel, café, agrumes)
  • 17 € l’assortiment de 10 choux (2 vanille, 2 chocolat, 2 caramel, 2 café, 2 agrumes)

CHOUX(QUETTES)

  • 5 € l’assortiment de 10 chouquettes (5 de chaque parfum) Amandes et cacao

CHOUX SALÉS

  • 7 € l’assortiment de 9 choux (3 de chaque parfum)
    • Poivre noir
    • Curry et piment d’Espelette
    • Graines de cumin et piment d’Espelette

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles HÔTELS ET RESTAURANTS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement