This page is not available in your language, please, choose yours

Art culinaire dans une atmosphère détendue

Publié le 18 juillet 2008
La Folle Avoine - Vocation Gourmande

Infos pratiques


91, rue de Grenelle
75007 Paris 7

Marie-Pierre et Ruddy veulent inventer une restauration mélangeant à la fois l’art culinaire et une atmosphère détendue.
Tout juste débarqués de Megève où ils ont fait leurs premières armes, ils se sont installés en plein cœur du VIIème arrondissement.

Un petit restaurant, couleur mauve, tables espacées, un petit coin discret et un long bar derrière lequel vous accueillent le sourire et la gentillesse de Marie-Pierre, plantent un décor calme et un peu retiré.

La carte est sobre mais travaillée, alliant manifestement une volonté de recherche, voire de sophistication avec une précision dans la préparation de produits parfois connus comme le foie gras, ou plus surprenants comme les ris d’agneau.
L’exploration de la cuisine de Ruddy peut se faire soit à la carte qui présente des entrées à 10€, des plats à 19€ et des desserts à 8€, soit par le menu compris entre 20 et 30 € selon que l’on prenne les formules « plat et boisson », « entrée et plat » ou « entrée, plat dessert ».
Pour notre part et par gourmandise, nous avons décidé de tout découvrir et plus particulièrement les Brochettes de foie gras qui s’annoncent d’emblée comme l’entrée phare.
Il est vrai que la présentation est originale concentrant le goût du foie gras poêlé tout en maintenant une légèreté indispensable pour que la dégustation ne se conjugue pas avec écoeurement.

Au rayon des plats, nous nous sommes partagés entre le Filet de bar et les Ris d’agneau qu’on ne trouve pas tous les jours sur la carte d’un restaurant.
Pour moi, il s’agissait même d’une première. A ne pas confondre avec ses homologues de veau, les ris d’agneau sont petits, reprenant la texture des gésiers.
A mon avis, ils auraient gagné à être moins cuits tant ce plat est vraiment appréciable, mais cela dépend naturellement des circonstances.

Les gâteaux et fromages finissaient agréablement le repas que nous avions décidé d’arroser d’un Groze Hermitage vendu sur table à 29 €.
La carte des vins reste d’ailleurs raisonnable comprise dans une fourchette de prix allant de 15 € à 52 €.
Elle demeure un peu orientée vers les Côtes de Provence que Marie Pierre adore et qui permettent, quand ils sont de qualité, de garder des prix raisonnables.

Seul dans sa cuisine, située au sous-sol du restaurant, Ruddy est une âme scrupuleuse, méticuleuse, voire tourmentée.
S’inquiétant de la satisfaction de ses clients, il était son premier critique tant sur la cuisson que sur le travail de ses produits.
Savoir se remettre en question est une grande qualité, et pour nous, un gage de progrès d’un restaurant qui sait déjà attirer une clientèle d’habitués le midi comme le soir.



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles HÔTELS ET RESTAURANTS

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de kuku40

    kuku40 le 23/12/08 à 18h47

    Ris d’agneau-i have to try that!

  • Avatar de adeleB

    adeleB le 23/12/08 à 14h18

    Je note ces infos dont je prends seulement connaissance !

L'AGENDA

Annoncez votre événement