This page is not available in your language, please, choose yours

World cuisine

Publié le 31 mars 2008 Par Amandine F.
japonais

Infos pratiques


11, rue Sainte-Anne
75001 Paris 1

Ici, des saveurs d'ailleurs. A Paris toutes les cuisines du monde sont à votre porte, alors osez les saveurs inconnues et les épices mystérieuses. Quelques adresses qui vous feront découvrir que la gastronomie n’est pas qu’un talent français. Bon voyage !

NANIWA-YA (japonais)
Depuis plusieurs années la vague du poison cru et de la brochette nippone a envahi les trottoirs de la capitale. Mais pour goûter à la variété des plats préparés dans l’archipel, laissez - vous tenter par l’une des cantines japonaises de la rue Sainte-Anne dans le quartier de l’Opéra. Chez Naniwa-ya ce n’est pas la décoration qui compte mais bien ce que vous avez au bout des baguettes. Les classiques Sushi et Sashimi sont bannis de la carte. En effet, les spécialités du lieu seraient plutôt les Râmen, ces nouilles servies dans différents bouillons, les Domburis, Curry, Gyoza et autres saveurs exotiques à découvrir le soir de préfgérence. Beaucoup de monde se presse à l’entrée mais le service est assez rapide.

WHEN ZOU (Chinois)
C’est dans le 13 ème arrondissement, le Chinatown parisien ou encore sur les pentes de Belleville que vous trouverez le plus grand choix de soupe Phô, raviolis et nems au mètre carré. Mais l’une des plus anciennes communautés de Chinois originaires de la province de When Zou est installée depuis les années 30 dans le secteur Art et Métiers et de la rue du Temple. Beaucoup d’entre eux se sont établis comme grossistes, artisans, maroquiniers ou encore restaurateurs. Dans la petite rue au Maire, de style moyen-âgeux, la cantine de quartier When zou accueille en toute simplicité, habitués et étudiants avec des prix alléchants. Dans un décor fait de poutres et de pierres apparentes vous pouvez commander un des bons plats typiques de cette région.

POOJA (Indien)
Dans le 10 ème arrondissement, Bollywood n’est plus très loin. Ces enclaves indiennes se trouvent dans les passages Brady et du Prado ainsi que vers le haut de la rue du faubourg St Denis. Vous trouverez une ribambelle de restaurants de qualité différente. Parmi eux, de nombreux pakistanais et plein de petites cantines qui offrent des assiettes traditionnelles consistantes pour pas plus de 10 euros. Le Pooja est renommé pour son accueil chaleureux et la saveur de ses grands classiques de la cuisine indienne. Entre la gare du Nord et La Chapelle un grand nombre d’épiceries et de petits bazars Banglado-indo-pakistanaises vendant épices, encens, saris, tableaux kitsch et statuettes de divinités hindoues continueront de vous faire voyager.

L’HOMME BLEU (berbère)
Voyage dans le désert entre le Maroc et l’Algérie. Asseyez-vous sous la tente de l’Homme Bleu pour déguster de délicieux tajines, couscous, keftas et autres spécialités préparées sous vos yeux. Installé dans l’une des salles du sous-sol, vous verrez effectivement les cuisinières s’affairer à faire mijoter vos mets. Sinon, la grande tente de touaregs vous abritera le temps de la dégustation. La décoration ne cherche pas à reproduire le Palais des mille et unes nuits mais depuis plus de 20 ans, l’équipe du restaurant promet les mêmes délices et parfums maghrébins savamment mis en valeur. Institution prisée dans le quartier, le lieu est toujours animé et il est parfois difficile de trouver une table. De plus, les réservations ne sont pas possibles. Une adresse incontournable pour tous les accros à la semoule de qualité.


LE FLAMBOYANT (créole)


Enthousiasme et sympathie pour une pause créole au détour d’un quartier tranquille de Paris. Le Flamboyant vous sert des plats locaux, originaux et de qualité. Les acras, le poulet marinant dans le lait de coco, les odeurs de mangue et de rhum vous enivrent doucement vers le rythme des Caraïbes. Presque tout vient des îles ou les rappelle : des nappes colorées, de la musique ou encore du punch. Une bonne adresse pour dîner dans un cadre intimiste et un peu désuet et pour ceux qui veulent découvrir la cuisine Antillaise.





UNICO (argentin)


La combinaison Pop et Pampa vous intrigue ? Alors foncez réserver une table chez Unico. Derrière l’authentique vitrine seventies d’une ancienne boucherie de la rue Paul Bert, le restaurant est devenu en quelques années l’incontournable adresse « carnivore » de la capitale. La dégustation de la viande fondante se fait dans la salle où se mêlent subtilement aménagements et ustensiles (étals, chambre froide, devanture et couleurs) au design sobre des tables et chaises. Côté assiette, ici tout vient d’Argentine ; la viande cuisinée au charbon de bois, les vins, mais aussi le chef et les proprios. Régalez-vous.



SARDEGNA A TAVOLA (sarde)
Sortez de la botte italienne et sans en perdre les saveurs, allez découvrir les spécialités sardes. Non loin de l’animation du marché d’Aligre, l’accueil ainsi que la déco un peu bourrue ne gâtent pas la cuisine familiale et colorée de cette auberge. Aromates, pastas et charcuterie en provenance directe de l’île aride composent les saveurs de ces différents plats méditerranéens. De copieuses portions qui réjouissent le palais et vous font délicieusement découvrir une autre facette de la cuisine italienne un peu moins légère certes mais comme il paraît que c’est un des restaurants préférés de Monica…



LA PETITE SIRENE DE COPENHAGUE (scandinave/ danois)
Votre expérience de la gastronomie scandinave se limite à un déjeuner dominical dans le self d’Ikea ? Venez vite découvrir les savoureuses alliances de sucré salé à La petite sirène de Copenhague. Ici le chef est danois et les spécialités inscrites sur l’ardoise aussi. Donc saumon, harengs et autres poissons sont les stars de l’assiette. En cuisine on vous concocte à la fois les spécialités de la Baltique et quelques plats « bistrots » plus français pour des prix corrects. Situé à côté des différents théâtres du 9 ème arrondissement, ce restaurant est prisé aux sorties des représentations. L’accueil, la qualité du service et le décor simple et chic de la salle enchanteront les aventuriers culinaires.



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles HÔTELS ET RESTAURANTS

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de kuku40

    kuku40 le 02/01/09 à 23h34

    brochette nippone-pure delice

L'AGENDA

Annoncez votre événement