Déconfinement : navigation de plaisance et activités nautiques interdites en France, sauf dérogation

Par Caroline J. · Publié le 13 mai 2020 à 10h18 · Mis à jour le 13 mai 2020 à 11h27
Est-il possible de s’adonner aux joies de la navigation de plaisance depuis le 11 mai en France ? Peut-on faire du surf ou de la planche à voile sur le littoral français ? D’après le décret publié au Journal Officiel, la navigation de plaisance et les activités nautiques sont interdites, que ce soit en bord de mer ou sur les plans d’eau de l’intérieur. Toutefois, au même titre que pour les plages, les maires peuvent faire une demande de dérogation auprès des préfets. On fait le point.

Si une très grande partie des départements se situant sur le littoral français sont situés en zone verte, certaines pratiques sont encore interdites malgré le déconfinement. Ainsi, l'accès aux plages est, en théorie, impossible. Mais de nombreux maires ont fait une demande auprès des préfets afin de les rouvrir au plus vite. Depuis le 13 mai, plusieurs plages dans le Finistère, en Loire-Atlantique et en Vendée sont de nouveau accessibles au public.

Concernant les activités nautiques et la navigation de plaisance, en bord de mer ainsi que sur les plans d’eau de l’intérieur, le problème est identique. Ainsi, selon le décret publié le 11 mai au Journal Officiel, signé par le Premier ministre, ces pratiques sont à ce jour encore interdites.

"L’accès aux plages, aux plans d’eau et aux lacs est interdit. Les activités nautiques et de plaisance sont interdites. Le préfet de département peut toutefois, sur proposition du maire, ou, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy, du président de la collectivité, autoriser l’accès aux plages, aux plans d’eau et aux lacs et les activités nautiques et de plaisance si sont mis en place les modalités et les contrôles de nature à garantir le respect des dispositions de l’article 1er et de l’article 7 (dispositions générales de lutte contre le Covid-19, ndlr)", peut-on ainsi lire sur le décret n° 2020-545.

Seul le préfet peut donc autoriser la pratique de la navigation de plaisance ainsi que des activités nautiques. Les maires doivent ainsi faire une demande de dérogation auprès des préfets concernés. Ils doivent notamment indiquer les contrôles et modalités mis en place pour garantir les règles de sécurité sanitaire et de distanciation sociale. 

Alors, soyez prévoyant et veillez à bien vérifier auprès votre préfecture avant de jeter l'ancre ou de vous jeter à l'eau !

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche