Allergies : les pollens sont de retour en France, découvrez les zones à risque

Par Cécile D. · Publié le 3 mars 2021 à 10h03 · Mis à jour le 3 mars 2021 à 10h04
Ceux qui en souffrent le savent bien : le retour du printemps signifie également le retour du pollen. Avec les températures douces des derniers jours, le pollen revient en force sur l'ensemble du territoire français. Découvrez quels sont les plantes qui vous mènent la vie dure selon les analyses du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA).

Le nez vous gratte, vous éternuez, encore et encore. Ce n'est pas de l'amour que vous sentez dans l'air mais bien du pollen. Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique a diffusé sa carte des niveaux de pollen en France. Avec le retour des beaux jours et plus particulièrement celui des températures plus clémentes, le pollen se propage sur tout le territoire français facilement.

Qui sont vos ennemis en cette saison ? Les arbres sont les principaux propagateurs de pollen en ce début de mois de mars. Le cyprès est particulièrement actif, et il est la plus grande menace pour tous ceux qui habitent dans le Sud de la France, entre le Pays basque et la Côte d'Azur. 

Plus au Nord et à l'Est de la France, et en Île-de-France plus particulièrement, c'est l'aulne dont il faut se méfier. Le frêne diffuse lui aussi son pollen sur une bonne partie de la France. D'une manière générale, prenez garde aux rafales de vent qui entraînent avec elle des vagues entières de pollen et peuvent exacerber les symptômes de conjonctivites chez les personnes allergiques. 

Le RNSA nous informe également sur les prochaines plantes et arbres dont nous devrons nous méfier dans les semaines à venir. Ainsi, les saules commencent doucement leur floraison et les bouleaux devraient grandement nous importuner bientôt. Lorsque la pluie tombera, elle devrait nous accorder un peu de répit en empêchant le pollen de se propager aussi aisément.

[midroll]

Attention donc pour toutes les personnes allergiques ! Pour plus de précautions, le Réseau national de surveillance aérobiologique vous recommande de « rincer les cheveux le soir, aérer au moins 10 min par jour avant le lever et après le coucher du soleil, éviter de faire sécher le linge à l’extérieur, garder les vitres des voitures fermées ». À noter également qu'il est préférable d'éviter « les activités sportives à l’extérieur qui entraînent une surexposition aux pollens ». Et pour tout problème, en cas de symptômes (éternuement, nez et gorge qui grattent, écoulements nasaux...), n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant ou votre allergologue.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche