Fête de la Lune ou fête de la mi-automne : histoire et origine

Par Caroline J. · Publié le 24 septembre 2020 à 15h58 · Mis à jour le 24 septembre 2020 à 16h15
Chaque année, plusieurs pays asiatiques célèbrent le soir du 15ᵉ jour du huitième mois lunaire la fête de la mi-automne, plus connue sous le nom de fête de la Lune. Alors, quelle histoire se cache derrière cette fête et quelle est son origine ? Éléments de réponse.

En France, les fêtes et célébrations sont nombreuses mais, à l’étranger aussi. Ainsi, plusieurs pays de l'Asie de l'Est et du Sud-Est célèbrent la fête de la mi-automne ou la fête de la Lune. Elle est célébrée très exactement le soir du 15ᵉ jour du huitième mois lunaire. Chaque année, sa date peut varier. Mais à chaque fois, la 15ᵉ nuit du calendrier lunaire est une nuit de pleine lune. En 2020, la fête de la Lune est célébrée le 1er octobre.

Aux côtés du Nouvel An chinois, cet événement est l'un des deux plus importants du calendrier chinois. En France, des festivités sont d'ailleurs organisées chaque année pour les Chinois vivant dans l’hexagone. Mais au fait, quelle est l’histoire de la fête de la Lune et quelle est son origine ?

La lune est un élément très important pour les Chinois qui la considèrent comme symbole de la réunion familiale. Admirer la lune serait devenu une coutume depuis la dynastie des Tang (618-907). Parce que la lune du quinzième jour du huitième mois lunaire est particulièrement brillante, plus ronde et plus belle que le reste de l'année, cette date fut ainsi choisie pour célébrer la fête de la lune.

Fête de la Lune ou fête de la mi-automne : histoire et origine Fête de la Lune ou fête de la mi-automne : histoire et origine Fête de la Lune ou fête de la mi-automne : histoire et origine Fête de la Lune ou fête de la mi-automne : histoire et origine

Lors de cette fête, il est d’ordinaire de se réunir en famille, d’admirer la lune et de manger les fameux gâteaux de Lune, véritables symboles de cet événement. Mais pourquoi ces gâteaux en particulier ? Plusieurs légendes existent. L’une d’elles remonte à la dynastie des Tang (618-901). A cette époque, alors que les frontières du nord étaient régulièrement prises d’assaut par une minorité nationale, l’empereur Li Shimin donna l’ordre au général Li Ning de mettre un terme à cette menace. Une mission dont il rentra victorieux le 15e jour du 8e mois de l’année. Pour célébrer cette victoire, un gâteau de forme ronde comme la pleine lune fut alors créé.

Autre récit, autre époque, vers 1300. Alors que les Mongols occupaient la Chine, le peuple Han chercha à en finir avec cette emprise. Pour ce faire, l'un des généraux eut une idée : celle de cacher des messages dans des gâteaux de Lune puis les distribuer clandestinement à leurs compatriotes afin de provoquer une révolte. Sur ce message était écrit « le 15e jour du huitième mois, tuez les barbares ».

Outre les gâteaux de Lune, d’autres traditions sont également au programme de la fête de la mi-automne comme la déambulation de danseurs de dragons dans les rues sans oublier les défilés de lanternes.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche