Confinement Paris et Île-de-France : fermeture des commerces non-essentiels, ce qui reste ouvert

Par Cécile D., Caroline J., Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 31 mars 2021 à 20h31 · Mis à jour le 31 mars 2021 à 20h31
Face à la recrudescence de l’épidémie de Coronavirus à Paris et en Île-de-France, le gouvernement a pris sa décision. Le mercredi 31 mars 2021, l'annonce est tombée : l'ensemble du territoire métropolitain rejoint Paris, l'Île-de-France et les 18 autres départements en confinement 7 jours sur 7, et ce jusqu'au 2 mai. Une mesure qui entraîne la fermeture des commerces et rayons non-essentiels. Alors, qui reste ouvert et qui ferme ? On fait le point.

La propagation de l'épidémie de coronavirus s'accélère en Île-de-France. La région est en effet fortement touchée par une nouvelle vague de contaminations. Le taux d’incidence y dépasse largement les 400 pour 100 000 habitants.

Alors que la capitale et la région francilienne étaient placées sous surveillance renforcée et se voyaient déjà soumises à un couvre-feu dès 18h, certains lieux avaient échappé à la fermeture forcée, parmi lesquels les coiffeurs, les boutiques de prêt-à-porter ou de décoration ou encore les instituts de beauté. Cependant, avec l'évolution de la situation sanitaire, Emmanuel Macron a pris de nouvelles décisions, annoncées lors d’une conférence de presse le 31 mars 2021.

À compter ce vendredi 19 mars à minuit, Paris et les autres départements d’Île-de-France (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Essonne, Yvelines, Seine-et-Marne, Val-d'Oise) vont dont être soumis à un reconfinement 7 jours sur 7, prolongé jusqu'au 2 mai 2021, entraînant la fermeture des commerces et rayons non-essentiels.

"S’agissant des commerces, comme en mars et en novembre, seuls les commerces vendant des biens et des services de première nécessité seront autorisés à ouvrir. Cette notion de bien de première nécessité sera étendue aux livres et à la musique, ce qui permettra aux libraires et aux disquaires de rester ouverts." a annoncé le Premier ministre. Par ailleurs, les restrictions de vente s’appliqueront aux mêmes produits vendus dans les grandes surfaces.

"Je sais que les commerces ont mis en place des protocoles sanitaires stricts. Mais pour ralentir l’épidémie, il faut réduire les risques de croiser le virus, et donc les occasions de contacts dans les lieux clos. Dès lors, la fermeture d’une partie des commerces doit y contribuer, indépendamment des risques spécifiques liés à leur fréquentation. C’est d’ailleurs ce que tous les pays autour de nous se sont résolus à faire." a ajouté Jean Castex.

Ainsi, les commerces alimentaires dont les supermarchés, les épiceries et les boulangeries, mais aussi les banques et assurances, les bureaux de tabacs et distribution de la presse, les pharmacies, les fleuristes, les chocolatiers, les librairies et disquaires, les établissements de santé, les pompes funèbres, les cordonniers, les garages et autres lieux de réparation et entretien automobile, les concessions automobiles (sur rendez-vous), les blanchisseries, les hôtels, les agences d'intérim, les lieux de vente et réparation de matériel informatique, les services de réparation et entretien d'instruments de musique ou encore les services publics dont les commissariats restent ouverts.

Visuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinement Confinement le week-end : la liste des lieux et commerces essentiels qui restent ouverts
Alors que l'épidémie de coronavirus se poursuit en France, la situation préoccupante de certains territoires a conduit à la décision d'imposer un confinement local en week-end. Découvrez la liste des commerces et lieux non-essentiels qui restent fermés du vendredi 18h au lundi 6h.

Invité sur RTL ce 19 mars, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a également indiqué que les coiffeurs resteront ouverts. « Les coiffeurs pourront rester ouverts avec un protocole sanitaire renforcé », a-t-il annoncé. 

Déconfinement : la réouverture des coiffeurs autour du 1er décembre ?Déconfinement : la réouverture des coiffeurs autour du 1er décembre ?Déconfinement : la réouverture des coiffeurs autour du 1er décembre ?Déconfinement : la réouverture des coiffeurs autour du 1er décembre ? Confinement en Île-de-France : les coiffeurs pourront rester ouverts
Suite à la nouvelle conférence de presse de Jean Castex ce 18 mars 2021, les coiffeurs pourront rester ouverts avec un protocole sanitaire renforcé annonce, ce vendredi 19 mars 2021, le porte parole du Gouvernement, Gabriel Attal.

Notez aussi que les crèches, écoles, collèges et lycées ferment pour trois semaines. La rentrée est prévue pour le 26 avril.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche