Coronavirus : ces initiatives numériques qui visent à faciliter le travail des soignants

Par Laurent P. · Publié le 11 octobre 2020 à 13h35 · Mis à jour le 12 octobre 2020 à 13h59
Tout est bon pour lutter contre le coronavirus, c'est pourquoi de nombreuses initiatives numériques, dont le but est de faciliter le travail du personnel médical, se multiplient. On fait le point !

Dans la lutte contre le coronavirus, chaque optimisation de temps compte ! Dans les hôpitaux, cette optimisation passe par les divers outils mis à disposition des soignants. Et dans un souci d'efficacité plus accrue en ces temps sanitaires incertains, de nombreuses initiatives numériques ont vu le jour dans l'optique de faire tomber les barrières technologiques vieillissantes. Plateformes d'échange sécurisées, traitement des données, intelligence artificielle... Un gain de temps non négligeable qui bouleverse même les usages.

Ainsi donc, comme le soulignent nos confrères de l'Express, le site du ministère de la Santé et des Solidarités a rassemblé au sein d'une page "des dizaines d'entreprises, poids lourds de l'industrie - comme Microsoft ou GE Healthcare - ou des jeunes start-up qui proposent leurs services le plus souvent gratuitement". Parmi ces outils, la plateforme Covid-Réa, intégrée à l'application Team'Doc et mêlant messagerie sécurisée et espace de stockage en ligne. "Il y a eu une déferlante d'infos, de mails et d'affichages, et il nous fallait créer une bulle de confiance avec les bonnes informations vérifiées en temps réel dans un espace sécurisé et validé par les instances", explique Sacha Rozencwajg, anesthésiste-réanimateur et fondateur de l'application, toujours à nos confrères de l'Express.

Autre outil, Icubam, a cette fois-ci été développé par Antoine Kimmoun, professeur des universités et praticien hospitalier au CHU de Nancy. Il s'agit d'une application permettant de comptabiliser le nombre de lits en réanimation disponible dans tout le pays. Une réa en temps réel, donc, visible grâce à un jeu de couleurs, en vert et rouge, pour une lisibilité simple. Un outil qui permet une meilleure prise en charge des patients et, en cas de saturation, de les envoyer dans un autre hôpital à proximité. "L'État dispose d'un système extrêmement fiable, reposant sur des données consolidées au maximum, mais qui ne sont pas toujours à jour", explique Antoine Kimmoun à l'Express. Et de poursuivre : "Icubam permet l'actualisation en temps réel des informations directement remontées par les soignants des services de réa".

L'hôpital serait-il en train de se transformer en profondeur, en passant à des technologies numériques plus avancées ? "Il y a une réticence qui est en train de faiblir", indique Sacha Rozencwajg. Et de conclure : "Il fallait que la technologie fasse ses preuves en montrant que l'usage est possible et que la sécurité est là". Une numérisation des outils en bonne voie, donc, et qui, à terme, pourrait bien chambouler le milieu hospitalier.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche