Prix de l'électricité, du gaz, du tabac, des taxis, des péages... Ce qui change au 1er février 2021

Par Cécile D., Caroline J. · Publié le 30 janvier 2021 à 09h19 · Mis à jour le 30 janvier 2021 à 09h19
Que vous réserve ce mois de février 2021 ? Hausse des factures du gaz et de l'électricité, nouvelle évolution des prix du tabac ou encore augmentation des tarifs des taxis… Découvrez les nouveautés qui vous attendent en France à compter de ce 1er février 2021.

Nous voilà bientôt au mois de février ! Si ce mois est attendu par beaucoup et redouté par d'autres, il nous réserve aussi plusieurs nouveautés et quelques changements avec notamment une hausse des tarifs du gaz, de l'électricité et des taxis, mais aussi une nouvelle évolution du prix des prix du tabac ou encore une augmentation des tickets des péages autoroutiers... On découvre ensemble les bouleversements et nouveautés qui vous attendent en France dès ce 1er février 2021

Hausse des tarifs du gaz

À compter du 1er février 2021, les tarifs réglementés du gaz augmentent de 3,5%. Dans le détail, cette augmentation est de 0,9 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,1 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 3,7 % pour les foyers qui se chauffent au gaz.

On rappelle que les tarifs du gaz avaient déjà augmenté de 4,7% en octobre 2020 et de 2,4% au mois de décembre.

Facture d’électricité plus élevée

Les tarifs de l’électricité augmentent aussi. Comme l’indique la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), une augmentation des tarifs réglementés de l'électricité de 1,6 % sur les tarifs bleus résidentiels dès le 1er février 2021 a été proposée aux ministres de l’Énergie et de l’Économie.

Cette hausse représente 15€/an en moyenne sur la facture d’un client résidentiel. La CRE a aussi proposé une hausse de 2,6% TTC pour les tarifs bleus professionnels.

Évolution des prix du tabac

Comme aux mois d’octobre, de novembre et de décembre, certains paquets de cigarettes vont voir leur prix augmenter tandis que d’autres le verront diminuer. À titre d’exemple, le paquet de Camel Blue va augmenter de 10 centimes pour passer de 10,20 euros à 10,30 euros. De son côté, le paquet de Lucky Strike Red va baisser de 10 centimes (9,90 euros au lieu de 10 euros).

Péages : hausse du prix du ticket 

C’est le rendez-vous annuel que les automobilistes redoutent. Chaque 1er février, le prix des péages autoroutiers augmente. Selon Le Progrès, cette hausse devrait s'échelonner entre 0,30 % et 0,65 % pour les réseaux les plus importants, avec une moyenne de l'ordre de 0,44%.

En 2020, la hausse moyenne avait été de 0,80%, contre 1,9% en 2019.

Nouveaux tarifs applicables pour les taxis

Comme l’indique le site officiel de l’administration française, les nouveaux tarifs des courses de taxi doivent entrer en vigueur au plus tard le 1er février 2021. En 2021, le tarif minimum d'une course reste fixé à 7,30 € (contre 7,10 euros en 2019) pour tous les taxis (parisiens et non parisiens).

On rappelle que les tarifs des taxis sont plafonnés à 4,18 € pour la prise en charge, à 1,12 € pour celui du kilomètre parcouru et enfin à 37,46 € pour le prix horaire concernant la période d'attente (en cas de réservation par le client) ou de marche lente. 

Pour les taxis parisiens, les suppléments pour réservation sont, comme en 2020, de 4 € en cas de réservation immédiate et de 7 € en cas de réservation à l'avance. De plus, pour toutes les courses des taxis parisiens, seul un supplément « passager » de 4 € peut être appliqué à partir d'une 5e personne transportée.

Nouvelles règles pour le chômage partiel

En raison de la crise sanitaire qui perdure, le dispositif pour le chômage partiel évolue sans cesse. À compter du 1er février 2021, en l'absence d'accord d'activité partielle de longue durée (APLD), les salariés des entreprises - qui ne sont pas fermées par décision administrative et celles n'appartenant pas aux secteurs les plus touchés par la crise - percevront une indemnité correspondant à 60 % de leur rémunération antérieure brute, soit 72 % (au lieu de 84 %) du salaire net avec un plancher calculé sur la base de 8,11 € par heure, dans la limite de 4,5 fois le Smic, selon le site officiel de l’administration française.

En revanche, les salariés des entreprises relevant de secteurs les plus touchés par la crise (culture, tourisme, évènementiel…) continueront de percevoir une indemnité égale à 84 % du salaire net jusqu'au 31 mars 2021.

Ceux des entreprises fermées administrativement percevront toujours une indemnité égale à 84 % du salaire net mais jusqu'au 30 juin 2021.

Prolongement des tickets-restaurants de 2020 

En raison de la crise sanitaire, le gouvernement a annoncé que la date de validité des titres-restaurants est repoussée jusqu'en septembre 2021, alors qu’ils étaient censés être "périmés en février 2021". Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a fait savoir que cette prolongation était nécessaire « puisqu'évidemment les restaurants sont fermés, donc la mesure que j'annonce n'aurait pas grand sens si les Français ne pouvaient pas utiliser ce stock de titres restaurant qu'ils ont chez eux ». En effet, Bruno Le Maire a également indiqué que le doublement du plafond journalier de 38 euros des tickets resto est lui aussi "prolongé jusqu'en septembre 2021", à utiliser notamment pour le « click and collect » ou pour les livraisons à domicile.

Création d’un « chèque psy » pour les étudiants

Afin de remédier à la précarité étudiante en cette période de crise sanitaire, le Président de la République a annoncé le 21 janvier dernier la création d'un « chèque-psy » au 1er février 2021

Objectif ? Permettre aux étudiants en situation de mal-être à cause de la crise du Covid-19 de pouvoir consulter un psychologue, un psychothérapeute, ou un psychiatre et suivre des soins.

Circulation interdite entre les files de voitures pour les deux-roues

Selon un rapport publié le 27 janvier 2021, les accidents de deux-roues motorisés passant entre les files de voitures auraient augmenté de 12% sur les routes où la circulation "inter-files" était autorisée. Cette expérimentation prend justement fin le 31 janvier. Dès lors, à compter du 1er février, il sera interdit de circuler entre les files de voitures en deux-roues. On rappelle que cette phase d'expérimentation ne concernait que certaines routes d'Île-de-France, dans les Bouches-du-Rhône, en Gironde et dans le Rhône.

Pas de réouverture des remontées mécaniques le 1er février

Le gouvernement l’a annoncé il y a quelques jours : les remontées mécaniques n’ouvriront pas au 1er février en raison de la crise sanitaire. Le secteur se dirige même vers une saison blanche. Une « réouverture mi ou fin février paraît hautement improbable » a ainsi indiqué Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d’État au tourisme.

Une nouvelle chaîne sur la TNT

Depuis septembre 2020, le canal 19 de la TNT était laissé vacant : aucun programme ne venait remplacer la disparition de France O, chaîne dédiée aux Outre-mer. En février, une nouvelle chaîne vient donc occuper ce canal vide. France Télévisions lance Culturebox, qui vient combler un manque culturel jusqu'à la réouverture des musées, théâtres, cinémas et autres salles de spectacle. La chaîne est donc éphémère, mais ce n'est pas pour autant que les programmes ne seront pas de qualité.

On peut trouver sur Culturebox des concerts, des spectacles et autres captations de festivals, dont des spectacles inédits. Au programme également un rendez-vous quotidien avec des invités du monde de la culture, et des rediffusions de programmes produits par France Télévisions. Une émission quotidienne, présentée par Daphné Bürki et Raphäl Yem doit être diffusée de 19 heures à 21 heures.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche