Covid : le Parlement approuve les nouvelles restrictions, coup de chaud de Castex à l'Assemblée

Par Alexandre G. · Publié le 1 avril 2021 à 18h49 · Mis à jour le 1 avril 2021 à 18h49
Au lendemain des annonces du président Macron concernant l'élargissement du confinement à l'ensemble du territoire et la fermeture des établissements scolaires pour les trois prochaines semaines, le Premier ministre s'est présenté d'abord devant l'Assemblée nationale, puis au Sénat, afin de défendre les nouvelles restrictions proposées par l'exécutif. Sans surprise, la majorité des députés et des sénateurs a approuvé les mesures de "freinage fort". C'est surtout la très forte abstention des parlementaires qui est à retenir, afin de protester contre le "piétinement du Parlement" lié à la politique unilatérale du gouvernement.

Confirmation réussie pour Jean Castex. Ce jeudi 1er avril 2021, le Premier ministre Jean Castex se présentait le matin à l'Assemblée nationale et l'après-midi au Sénat afin de défendre devant les parlementaires les dernières mesures annoncées par le président de la République Emmanuel Macron. Le Parlement a voté en faveur des nouvelles restrictions décidées par l'exécutif d'abord en Conseil de défense sanitaire, puis au soir du mercredi 31 mars 2021 avec l'allocution du chef de l'État

À l'Assemblée nationale, les députés ont approuvé dans leur très large majorité l'élargissement du confinement à l'ensemble du territoire par 348 voix contre 9. Le Premier ministre Jean Castex en a profité pour annoncer l'interdiction de consommer de l'alcool sur la voie publique à compter de samedi, et la possibilité d'interdire également l'accès aux quais, berges et places "en fonction des circonstances locales". Les groupes parlementaires de droite et de gauche se sont accordés pour boycotter le vote. Ces derniers dénoncent un "piétinement du Parlement", réduit à voter des mesures déjà décidées et actées par le gouvernement.

Même situation au Sénat, où l'abstention était record, là aussi. Seulement 45 sénateurs ont bien voulu participer au vote, sur les 348 que compte le Palais du Luxembourg. Ainsi, 39 votants ont approuvé les mesures, avec 2 personnes contre. Au total, 90% des sénateurs se sont abstenus, du presque jamais vu dans l'histoire de la Ve République. 

Par ailleurs, le Premier ministre s'est surtout distingué pour avoir exprimé une vive colère devant les députés. "Soyons tous humbles", entonnait le chef du gouvernement aux parlementaires, accusant les membres de l'opposition de critiquer systématiquement l'action de l'exécutif. "Quelle était la musique de ces interventions? 'Les commerces, ne les fermez pas!'; 'les stations de ski, ne les fermez pas!'; "les universités, rouvrez-les! » 'les établissements publics culturels, rouvrez-les!' (...) Et aujourd'hui, voilà que nous serions trop mous!", s'est exclamé Jean Castex. Des critiques bruyantes face auxquelles le gouvernement reste souvent sourd. Ce qui serait d'après lui la "preuve, sans doute", que l'exécutif tient le bon équilibre dans la bataille face à l'épidémie du Covid-19

Covid : Macron va s'entretenir avec le conseil scientifique et des réanimateurs ce mardi après-midiCovid : Macron va s'entretenir avec le conseil scientifique et des réanimateurs ce mardi après-midiCovid : Macron va s'entretenir avec le conseil scientifique et des réanimateurs ce mardi après-midiCovid : Macron va s'entretenir avec le conseil scientifique et des réanimateurs ce mardi après-midi Covid : confinement élargi à toute la France, écoles fermées, réouvertures, les annonces de Macron
Face à la troisième vague de l'épidémie du Covid-19, Emmanuel Macron s'adresse aux Français ce mercredi 31 mars 2021. Le président de la République fait le point sur l'évolution inquiétante de la situation sanitaire dans le pays. Par conséquent, le chef de l'État annonce un confinement élargi à l'ensemble du territoire national -non plus seulement à 19 départements-, la fermeture pour trois semaines des crèches, écoles, collèges et lycées (calendrier scolaire adapté), un télétravail ”systématisé”, ainsi qu'un calendrier précis concernant la vaccination de la population.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche