Economie : vers une augmentation du SMIC en octobre 2021

Par Cécile D. · Publié le 15 septembre 2021 à 10h56
Avec une hausse de l'indice des prix dépassant les 2%, on peut s'attendre à une revalorisation automatique du SMIC au 1er octobre prochain.

Le Smic va-t-il être augmenté prochainement ? C'est ce que laissait entendre le ministre de l'Economie le 6 septembre dernier, tout en ajoutant qu'il n'y est pas favorable... Sur BFMTV, Bruno Le Maire qualifiait cette augmentation du salaire minimum de croissance de "coup de pouce". Une aide qui, selon lui, compromettrait la relance de l'emploi et de l'économie.

« Je ne crois pas que [le coup de pouce] soit la bonne solution. On est toujours tenté de le faire mais ça veut dire qu'on va le payer sur l'emploi. Ma priorité c'est l'emploi, l'emploi, l'emploi. Donner un coup de pouce au Smic c'est donner un coup de canif au redressement de l'emploi », a justifié Bruno Le Maire.

Le ministre a pour objectif principal la baisse du chômage. La semaine précédente, il se réjouissait de constater que le chômage était repassé à 8%, soit à son niveau d'avant-crise. Une évolution dans le bon sens, que le gouvernement craint de stopper si le Smic est augmenté. Bruno Le Maire explique que cela constituerait une charge trop lourde pour les entreprises, qui ne serait donc plus en mesure d'embaucher de nouveaux travailleurs.

Actuellement, en 2021, le Smic brut horaire est à 10,25€, soit un Smic mensuel brut de 1554,58€ (1231€ en net). L'exécutif ne juge pas nécessaire de l'élever, sauf si l'inflation dépasse les 2% avant la fin du mois de septembre. Si cette condition est remplie, alors il y aura une revalorisation automatique du Smic, assure le ministre de l'Economie.

« Notre Smic a une singularité, lorsque les prix augmentent -notamment pour ceux qui ont les dépenses contraintes qui pèsent le plus dans leur budget- il augmente automatiquement. Au regard de l'inflation, on verra les chiffres au 15 septembre, on peut envisager qu'il y aura une revalorisation automatique du Smic au 1er octobre, c'est prévu », dévoile Bruno Le Maire.

Chaque début d'année, au 1er janvier, le Smic est adapté et revalorisé en fonction de l'indice mensuel des prix à la consommation des 20% des salariés les plus modestes, explique l'Insee. Si cet indice dépasse le palier des 2%, par rapport à l'indice précédent, alors le Smic est augmenté en cours d'année. En ce début de mois de septembre 2021, cette valeur qui témoigne de l'inflation des prix est déjà à 1,9%.

Pour Bruno Le Maire, cet indice ne devrait pas grimper plus haut et l'inflation est de courte durée : « L'inflation résulte de la vigueur de la reprise économique, nous ne pensons pas que c'est une inflation structurelle », assène-t-il.

Pourtant, au 15 septembre 2021, l'indice des prix est toujours en hausse, et l'augmentation automatique du Smic en octobre a été confirmée par l'Insee dans sa dernière étude : « L’indice des prix à la consommation hors tabac des ménages du premier quintile de la distribution des niveaux de vie (...) est en hausse de 2,2% », explique l'institut, qui ajoute : « cette hausse de l’inflation résulte notamment du rebond des prix des produits manufacturés (+ 1,1 % après -1,1 %) », ainsi que de ceux de l’alimentation, des services et de l’énergie.

Un un an, les prix ont donc augmenté de 1,9%, dont une hausse constatée de 0,6% en août. Cette tendance affaiblit le pouvoir d'achat des Français et risque de mettre à mal la relance économique préparée par le gouvernement après la crise sanitaire et économique de 2020.

Au 1er octobre 2021, une revalorisation automatique du Smic doit donc avoir lieu. Si le montant précis de cette augmentation n'est pas encore dévoilé, il devrait avoisiner les 35 euros brut mensuel, d'après les calculs de l'AFP. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche