EARTH HOUR 2019 à Paris, on éteint les lumières pour la planète !

Earth Hour, la plus grande manifestation au monde en faveur de la lutte contre le dérèglement climatique revient ce samedi 30 mars 2019. A Paris comme dans plus de 7000 villes et 188 pays, des millions de personnes ainsi que des édifices emblématiques éteignent leurs lumières pour une prise de conscience collective.

Earth Hour 2019, c'est ce samedi 30 mars. Cet évènements fait s’éteindre les lumières de millions de personnes et de milliers de monuments iconique. Comme chaque année, l'évènement met la Nature à l’honneur. 

Partout dans le monde, le WWF appelle l’ensemble de la société civile, des citoyens aux entreprises en passant par les collectivités locales et les gouvernements, à se rappeler combien notre planète est précieuse et à quel point il est crucial de la protéger. 

Cette année, pour la première fois,  le WWF organisera un talk-show en direct entre 20h et 20h35  au pied de la Tour Eiffel ! En effet, ce samedi 30 mars au pied de la Tour Eiffel dès 20h : Anne Hidalgo - Maire de Paris, Pascal Canfin - DG du WWF France, François de Rugy - ministre de la Transition écologique et solidaire, et Stéphanie Antoine - directrice adjointe de l’Agence française de la Biodiversité, échangeront sur les différentes questions liées à la préservation de la biodiversité et de la nature à l’occasion d’un format talk-show innovant. 20h30, c'est extinction de la Tour Eiffel !

Faites un geste solidaire, en venant sous la Tour Eiffel, ou en passant une heure dans le noir, comme des millions de personnes à travers la planète!
 
De nombreux projets de protection de l’environnement sont déjà à l’agenda du samedi 30 mars 2019 : au Kenya où 1 milliard d’arbres seront plantés pour restaurer la couverture forestière du pays d’ici 2030, en Equateur, dont la capitale Quito pourrait devenir une ville sans plastique ; ou encore en Malaisie, où une pétition nationale sera lancée pour inscrire la protection du tigre à l’agenda du gouvernement. 

Initié en 2007 par WWF afin d'éveiller les consciences, notamment des décideurs, Earth Hour a tout d'abord plongé Sydney dans le noir. En 2012, des centaines de millions de personnes dans près de 4000 villes et 126 pays ont éteint leurs lumières pendant une heure. Cette année, on compte 154 pays qui rejoignent le mouvement. Dans le monde entier, on éteindra les lumières : la Tour Eiffel comme l'Empire State Building, les pyramides de Gizeh, le Colisée de Rome, le Christ rédempteur à Rio, l’acropole d’Athènes, la tour Burj Khalifa à Dubaï, la Cité interdite... des milliers de monuments prestigieux s'éteindront pour cet évènement.

Au-delà du geste symbolique qu’est l’extinction des lumières pendant 60 minutes, les participants d’Earth Hour sont également invités à rejoindre le mouvement lancé par le WWF dans le monde pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Il faut savoir qu'en adoptant quelques gestes simples et automatiques, vous pouvez comme des millions de personnes réaliser des économies d'énergie tout en préservant l'environnement. Et cela sans pour autant nuire à votre confort quotidien !

Alors, ok, je vous vois venir : "ça ne sert à rien, c'est pas une heure de black out qui va réduire le réchauffement climatique !". Certes non, soyons clair, cet évènement universel a simplement pour but d'éveiller les consciences de chacun afin d'assurer notre avenir. Le but n'est pas d'éteindre toute électricité mais simplement d'éteindre la lumière (du moins celles qui ne sont pas indispensables : exit feux rouges et autres éclairage de rue...) pour être vu.

Saviez-vous qu'entre 1970 et 2014, les populations de vertébrés - poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles - ont chuté de 60% au niveau mondial ? Ce déclin est de 89% dans les tropiques, l’Amérique du Sud et l’Amérique centrale. Si l’on devait payer pour de l'air frais, de l’eau potable, pour l’alimentation, le montant serait estimé à 125 mille milliards de dollars par an, soit plus que le PIB mondial (80 mille milliards de dollars/an). Agriculture intensive, dégradation des sols, surpêche, dérèglement climatique, pollution plastique : les principales menaces qui pèsent aujourd’hui sur la biodiversité - la perte et dégradation de leurs habitats et la surexploitation - sont liées aux activités humaines.

Alors, éveillons notre conscience collective ce samedi 30 mars 2019.

My B.
Dernière modification le 28 mars 2019

Informations pratiques

Horaires
Le 30 mars 2019

×

    Lieu

    Tour Eiffel
    75007 Paris 7

    Accès
    Métro ligne 6 ou 9 station "Trocadéro", ligne 6 station "Bir-Hakeim", RER C station "Champ de MArs - Tour Eiffel"

    Tarifs
    Gratuit

    Âge recommandé
    Tout public

    Site officiel
    earthhour.paris

    Plus d'information
    Partout dans le monde, on éteint nos lumières !

    Réservez ou Privatisez
    Cliquez ici pour réserver

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche