Coronavirus : des symptômes persistants chez certains malades

Par Caroline J. · Publié le 22 mai 2020 à 10h32 · Mis à jour le 22 mai 2020 à 11h30
Plus les jours et les semaines avancent, plus les scientifiques et chercheurs en découvrent sur le Covid-19. A présent, plusieurs médecins indiquent la résurgence de symptômes chez certains de leurs patients et, ce, plusieurs semaines après avoir les premiers signes de la maladie.

Après avoir mis en évidence de multiples symptômes (fièvre, toux, perte d’odorat, engelures…), les médecins s’inquiètent de voir revenir certains de leurs anciens patients, testés positifs au Covid-19, avec des symptômes persistants plusieurs semaines après les premiers signes de la maladie. 

Dans Futura-Sciences, Benjamin Davido, infectiologue à l'Hôpital Raymond-Poincaré de Garches, indique que plusieurs de ses anciens patients, infectés par le Covid-19, reviennent avec différents symptômes. « Ils se plaignent de diarrhées, de douleurs musculaires ou articulaires, de lividoses ou de manifestions cutanées ». Ce phénomène est d’autant plus inquiétant que ces malades présentent ces symptômes parfois six semaines après les premiers signes de la maladie. Le schéma est très souvent le même, comme le rapporte Le Parisien : il s’agit en majorité de femmes autour de la quarantaine, indiquant une grande fatigue ainsi que des douleurs musculaires. La plupart du temps, ces personnes ont développé une forme bénigne du coronavirus. « En général, il y a un répit, ce qu'on appelle une lune de miel entre le 15e jour, date de fin de la maladie et le 30e jour, puis ça repart » confie Benjamin Davido pour le quotidien.

Pour France Bleu, Dominique Lemaire, un habitant du Val-de-Marne, explique « Ca fait 65 jours désormais que je suis malade du Covid ». Si la fièvre ressentie lors des premiers jours a disparu, d’autres symptômes sont toujours là comme une fatigue permanente, de la toux, l'essoufflement ou encore des vertiges.

Si ce phénomène reste rare, il n’est pas non plus inconnu, en Chine notamment. À Wuhan, là où tout a commencé, un patient est resté positif pendant 49 jours.

Alors comment expliquer la réapparition de ces symptômes persistants ? « En général, c'est l'inflammation induite par le virus et non le virus lui-même qui est à l'origine de la réapparition des symptômes. On ne sait pas exactement pourquoi. On pense que cela arrive chez des gens qui n'ont pas développé d'anticorps, peut-être parce qu'ils sont immunodéprimés » a pour sa part confié Yazdan Yazdanpanah, infectiologue à l'hôpital Bichat, à Paris, dans Le Parisien.

Selon Benjamin Davido, « les formes mineures » du Covid-19 n’auraient pas permis de développer une immunité. « Il est possible que lorsque les gens ont repris leur vie, après le confinement, ils ont été à nouveau confrontés au virus qui circule toujours, conséquence le système immunitaire s'active et les symptômes reviennent » a-t-il précisé dans les colonnes du quotidien.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche