Covid : "on ne pourra pas éviter un nouveau confinement" selon la Haute Autorité de Santé

Par Alexandre G. · Photos par Alexandre G. · Publié le 19 janvier 2021 à 17h24 · Mis à jour le 20 janvier 2021 à 15h04
Alors que le couvre-feu vient tout juste d'être avancé à 18h en France dans le but de lutter contre l'avancée du Covid-19, l'expert vaccin de la Haute Autorité de Santé estime que les Français ne pourront pas échapper à un troisième confinement. Pourtant, le professeur met en garde contre une mise en place prématurée des mesures restrictives.

Le reconfinement, déjà inévitable en France ? C'est en tout cas ce qu'affirme Jean-Daniel Lelièvre, l'expert vaccins de la Haute Autorité de Santé (HAS) . Invité de la matinale de France Inter ce lundi 18 janvier 2021, le professeur affirme que l'"on ne pourra pas éviter un nouveau confinement" dans l'Hexagone. Actuellement, les autorités sanitaires françaises enregistrent quelque 20 000 nouvelles contaminations par jour

Cependant, l'expert de la HAS reconnaît que l'instauration d'un confinement ne peut pas se faire dans la précipitation. "Le confinement est sans doute intéressant, pour autant il ne faut sans doute pas le mettre trop tôt" soutient le chef des maladies infectieuses de l'Hôpital Henri-Mondor au micro de la radio. D'ailleurs, ce n'est pas là le seul doute mis en avant par le professeur. Sur la portée d'un éventuel nouveau confinement, rien n'est figé dans le marbre selon lui. "Après, est-ce qu'il sera régional, national ? Est-ce qu'on est obligés de le faire sur l'ensemble du pays ? Il faudra voir au fur et à mesure avec les épidémiologistes", précise-t-il. 

Pour l'expert, le véritable danger à anticiper reste l'apparition soudaine d'une flopée de nouveaux variants à travers le monde. "On ne s'attendait pas à voir aussi rapidement ces mutants", explique-t-il à Léa Salamé. Aussi, il avertit sur les risques que représentent les vacances de février. "Il ne faut pas profiter des vacances de février pour augmenter le risque de transmission du virus ! Même si on décale le confinement, il faut rester prudent et respecter la distanciation sociale pendant toutes les semaines à venir" appuie le professeur. Une chose est sûre : la France n'en a pas fini avec la pandémie. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche