Covid: 230 malades hospitalisés chaque jour en Île-de-France, les projections alarmistes de l'AP-HP

Par Caroline J. · Publié le 30 mars 2021 à 09h38 · Mis à jour le 30 mars 2021 à 17h15
Un durcissement des mesures restrictives va-t-il être rapidement décidé pour la région francilienne ? Si tel n’était pas le cas, alors 230 personnes seront hospitalisées chaque jour en Île-de-France, selon les projections de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Alors qu’Emmanuel Macron pourrait prendre la parole ce mercredi soir à l’issue du nouveau Conseil de défense, les médecins s’inquiètent de l’aggravation de l’épidémie de Coronavirus dans le pays. Lundi 29 mars au soir, on enregistrait 4.974 malades du Covid-19 en réanimation, soit plus que le pic atteint lors de la seconde vague, avec 4.903 patients en date du 16 novembre 2020.

Et certains territoires préoccupent plus que d’autres. C’est notamment le cas de l'Île-de-France. En région francilienne, 230 personnes seront hospitalisées chaque jour en Île-de-France, si un confinement dur ne se met pas en place dès le 1er avril, selon l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Ces projections alarmistes ont été évoquées lors d'une réunion de crise samedi dernier, et relayées par nos confrères de France Inter.

Toujours selon les perspectives de l'AP-HP, le pic pourrait être atteint le 12 avril avec 3.470 malades du Covid-19 admis en réanimation dans les hôpitaux franciliens. "Si on attend un peu, c'est-à-dire en imaginant un confinement qui interviendrait le 8 avril, le pic serait en gros autour du 19 avril, et là, on arrive à des chiffres vertigineux" a confié sur France Inter le chef du service de réanimation à l'hôpital Saint-Antoine à Paris, Bertrand Guidet. "On ne sera pas capables de faire face à la demande", a-t-il ajouté.

Même avis pour Gilles Pialoux. Interrogé sur France Inter ce mardi 30 mars, le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Tenon (AP-HP) s’est également voulu alarmiste. « On va dans le mur si on ne reconfine pas dès le 1er avril » a-t-il expliqué avant d’ajouter : « si on ne confine pas dans deux jours, on aura dans trois semaines 230 hospitalisations par jour contre 120 actuellement ».

Ce week-end déjà, plusieurs médecins ont tiré la sonnette d’alarme dans les colonnes du Journal du Dimanche et du Monde, évoquant l’inquiétant "tri des patients".

Visuel Paris vue toitsVisuel Paris vue toitsVisuel Paris vue toitsVisuel Paris vue toits Coronavirus Île-de-France : hôpitaux dépassés d'ici 15 jours, vers un tri des patients en réa ?
En Île-de-France, la situation face à l'épidémie de coronavirus se dégrade. Selon les directeurs de crise de l'AP-HP, la tension hospitalière est telle que les hôpitaux devraient être dépassés d'ici une quinzaine de jours. Les médecins pourraient alors être amenés à trier les patients admis en soins critiques.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche