Covid : ouverture du centre de vaccination installé à Paris la Défense Arena le 3 mai

Par Caroline J. · Photos par Alexandre G. · Publié le 30 avril 2021 à 08h54 · Mis à jour le 30 avril 2021 à 10h16
La préfecture des Hauts-de-Seine confirme l’ouverture du vaccinodrome de Paris La Défense Arena le lundi 3 mai 2021. L’immense centre de vaccination installé dans la plus grande salle d'Europe à Nanterre sera en capacité de vacciner plus de 1 000 personnes par jour.

Paris La Défense Arena bientôt transformée en vaccinodrome ? C’est ce qu’avait confirmé la préfecture des Hauts-de-Seine à nos confrères de France Bleu Paris le 2 avril dernier. Depuis, le préfet du département a indiqué que cet immense centre de vaccination ouvrira ses portes à Nanterre à compter du lundi 3 mai 2021 à 14h. Il sera ensuite ouvert du mardi au samedi de 10h à 20h. 

 

Paris La Défense Arena, plus grande salle d'Europe, est donc le site choisi par la préfecture du 92 pour installer ce vaccinodrome qui pourra vacciner plus de 1 000 personnes en une journée. La préfecture a également indiqué que ce mégacentre de vaccination ouvre, "en complément des centres ambulatoires" du département.

Pour l’heure, toutes les personnes de plus de 60 ans sont éligibles à la vaccination dans ce nouveau vaccinodrome d'Île-de-France. Par ailleurs, on rappelle que les personnes de moins de 50 ans, souffrant d'obésité, auront accès à la vaccination à compter du 1er mai. 

Vaccin coronavirus : la vaccination bientôt ouverte aux moins de 50 ans souffrant d'obésitéVaccin coronavirus : la vaccination bientôt ouverte aux moins de 50 ans souffrant d'obésitéVaccin coronavirus : la vaccination bientôt ouverte aux moins de 50 ans souffrant d'obésitéVaccin coronavirus : la vaccination bientôt ouverte aux moins de 50 ans souffrant d'obésité Vaccin coronavirus : la vaccination ouverte aux moins de 50 ans souffrant d'obésité dès le 1er mai
La vaccination contre le coronavirus, réservée aux publics prioritaires, s'ouvre dès le 1er mai aux français de moins de 50 ans souffrant d'obésité. L'ensemble des français de plus de 50 ans pourrait également avoir accès au vaccin plus tôt que prévu.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche