Covid: la vaccination des 18-55 ans atteints de maladies chroniques s'ouvre ce samedi, annonce Véran

Par Caroline J. · Publié le 30 avril 2021 à 09h34 · Mis à jour le 30 avril 2021 à 09h36
Le ministre de la Santé Olivier Véran annonce l’ouverture de la vaccination dès ce samedi 1er mai « à tous les Français de 18 à 55 ans qui souffrent de maladies chroniques ». « Au total, nous ouvrons dès demain la vaccination à près de 4 millions de personnes fragiles » a précisé le ministre ce 30 avril sur France Info.

Le 29 avril, Emmanuel Macron annonçait l’ouverture de la vaccination, à compter du 1er mai, aux personnes de moins de 50 ans souffrant d’obésité. Ce 30 avril 2021, le ministre de la Santé élargit encore davantage la campagne de vaccination en annonçant que les personnes âgées de 18 à 55 ans "qui souffrent de maladies chroniques" et "qui présentent des comorbidités comme de l'hypertension, du diabète, de l'insuffisance rénale, cardiaque ou des cancers" pourront elles aussi se faire vacciner contre le Covid-19 à compter du 1er mai 2021. "Au total, nous élargissons la vaccination à quelque 4 millions de Français fragiles" a indiqué Olivier Véran ce vendredi sur France Info.


"Des précisions seront apportées prochainement par une intervention du Premier ministre et moi-même, dans le cadre d'une conférence de presse", a précisé le ministre de la Santé.

On rappelle que le président de la République avait évoqué la veille l'ouverture de la vaccination aux moins de 50 ans souffrant d'obésité. 

Vaccin coronavirus : la vaccination bientôt ouverte aux moins de 50 ans souffrant d'obésitéVaccin coronavirus : la vaccination bientôt ouverte aux moins de 50 ans souffrant d'obésitéVaccin coronavirus : la vaccination bientôt ouverte aux moins de 50 ans souffrant d'obésitéVaccin coronavirus : la vaccination bientôt ouverte aux moins de 50 ans souffrant d'obésité Vaccin coronavirus : la vaccination ouverte aux moins de 50 ans souffrant d'obésité dès le 1er mai
La vaccination contre le coronavirus, réservée aux publics prioritaires, s'ouvre dès le 1er mai aux français de moins de 50 ans souffrant d'obésité. L'ensemble des français de plus de 50 ans pourrait également avoir accès au vaccin plus tôt que prévu.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche