JO de Paris 2024 : Histoire, records, règles, athlètes... Tout ce qu'il faut savoir sur l'aviron

Par Manon de Sortiraparis · Publié le 9 février 2024 à 11h08
Histoire, records, règles, athlètes... On fait le point sur tout ce qu'il faut savoir sur l'aviron, avant les épreuves des JO 2024 qui se tiendront au stade nautique de Vaires-sur-Marne, du 27 juillet au 3 août 2024.

Alors que les Jeux Olympiques de Paris 2024 se tiendront en France du 26 juillet au 11 août prochains, les 14 épreuves d'aviron se dérouleront, quant à elles du 27 juillet au 3 août 2024. Les épreuves, qui sont les mêmes pour les femmes que pour les hommes, sont les suivantes : skiff, deux de pointe, deux de couple, quatre de pointe sans barreur, quatre de couple, huit de pointe et deux de couple poids léger.

Toutes prendront place au stade nautique de Vaires-sur-Marne, un complexe inauguré en 2019 en Seine-et-Marne. En attendant d'assister à ces palpitantes compétitions sur l'eau, (re)découvrez l'histoire de l'aviron, apprenez les règles de ce sport nautique et remémorez-vous les records mémorables et les grands moments sportifs dans l'histoire de l'aviron.

L'histoire de l'aviron : 

L'aviron trouve ses racines dans les traditions maritimes et les compétitions de rameurs sur les cours d'eau européens à la fin du 17e siècle. L'essor de l'aviron sportif est souvent attribué à l'Angleterre, où des courses de bateaux à rames étaient populaires dès le début du 18e siècle. En 1829, la première course d'aviron officielle entre équipes d'universités, opposant Oxford et Cambridge, a marqué le début de la rivalité entre ces institutions, évoluant plus tard vers la célèbre régate The Boat Race.

L'engouement pour l'aviron s'est ensuite répandu en Amérique du Nord, avec la création de clubs et d'organisations compétitives. En 1852, les premiers championnats d'aviron amateurs ont été organisés aux États-Unis. L'aviron est devenu un sport olympique aux Jeux d'Athènes en 1896, avec des épreuves masculines uniquement. Il faudra attendre 1976 pour que les femmes rejoignent la compétition, lors des Jeux de Montréal.

Depuis lors, l'aviron a continué d'évoluer, intégrant différentes catégories de bateaux et élargissant sa portée internationale, devenant l'un des sports nautiques les plus prestigieux au niveau mondial. 

Les règles de l'aviron :

Les courses d'aviron se déroulent sur 2000 mètres avec plusieurs types de bateaux, allant de l'embarcation individuelle (skiff) aux bateaux d'équipage composés de 2, 4 ou 8 rameurs. Si l'aviron consiste, dans tous les cas, en une embarcation propulsée à la force de rames fixées au bateau, il existe deux disciplines : l'aviron de pointe, avec le rameur qui manie une seule rame de ses deux mains ; et l'aviron de couple où le rameur manie une rame dans chaque main. 

Au départ de la course, les bateaux sont alignés côte à côte. L'originalité de l'aviron réside dans le fait que les athlètes se positionner dos à la ligne d'arrivée et rament dans le sens inverse de la course pour minimiser l'effet du courant ou du vent. La coordination et la synchronisation entre les rameurs sont cruciales !

Les embarcations de 8 rameurs nécessitent un barreur, responsable de la direction et de la stratégie de course. Cependant, certaines catégories sont sans barreur, et les rameurs doivent diriger le bateau eux-mêmes. Lorsqu'un bateau prend de l'avance, il doit éviter de gêner les autres concurrents en restant dans son couloir assigné. Des pénalités peuvent être infligées pour des infractions telles que les interférences, les fausses manœuvres ou les comportements antisportifs.

La victoire est déterminée par le premier bateau à franchir la ligne d'arrivée. Les courses peuvent être extrêmement serrées, et la photo-finish est parfois nécessaire pour départager les concurrents ! 

Les records de l'aviron : 

Si les USA ont longtemps dominé la discipline aux Jeux Olympiques, l'URSS et l'Allemagne ont, par la suite, brigué les premières places des classements.

C'est pourtant à un athlète anglais, Sir Steve Redgrave, que revient le titre de plus grand rameur de l'histoire, avec pas moins de cinq médailles d’or lors de cinq éditions des Jeux Olympiques. Chez les femmes, c’est la Roumaine Elisabeta Oleniuc-Lipă qui a remporté le plus de titres, avec cinq titres olympiques, deux médailles d’argent et une de bronze.

Les athlètes de l'aviron : 

Au total, 502 rameurs sont attendus sur les sept classes de bateaux olympiques, lors des Jeux de Paris 2024. La France a d'ores et déjà qualifié trois coques (deux de couple hommes et femmes et quatre sans barreur hommes) lors des Mondiaux à Belgrade en septembre 2023. 

La suite des qualifications va se tenir en mai 2024, lors de la régate finale de qualification olympique à Lucerne, en Suisse. 

Cette page peut contenir des éléments assistés par IA, plus d’information ici.

Informations pratiques
Mots-clés : sport jo guide
Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche