Journées du Patrimoine 2021 à Paris : la BnF

Par Cécile D. · Mis à jour le 15 septembre 2021 à 11h34 · Publié le 15 septembre 2021 à 11h33
Pour les Journées du Patrimoine, la BnF nous ouvre ses portes les 18 et 19 septembre 2021. Au programme ? Découverte des différents sites, visites des ateliers de restauration ou encore présentation de nombreux documents !

La Bibliothèque nationale de France François Mitterrand participe aux Journées du Patrimoine le samedi 18 et le dimanche 19 septembre 2021. Pour l'occasion, le bâtiment vieux d'une vingtaine d'années seulement nous propose une visite exclusive au cœur du patrimoine savant mondial, réuni dans des salles de lecture et de recherche, soit plus de 13 millions de documents conservés.

Au programme des Journées du Patrimoine 2021 à la BNF :

Sur le site Arsenal

Le 19 septembre :

  • Parcours de visite la Salle du Plan
    Au mur, un plan daté de 1756. La physionomie du quartier s’y dévoile : la forteresse de la Bastille, l’île Louviers rattachée à la rive droite de la Seine vers 1840, mais aussi les bâtiments de la cour du grand maître de l’artillerie où figure celui qui subsiste aujourd’hui. On y retrouve des noms de rues encore actuels comme Petit-Musc ou Cerisaie. En face, le tableau La Vierge du Mont-Carmel, à l’origine placé dans la chapelle de l’Arsenal aujourd’hui disparue.

  • La salle à manger Nodier
    La pièce doit son nom à l’écrivain et bibliophile Charles Nodier, qui occupait le logement en tant que bibliothécaire en chef de 1824 à 1844. Son portrait par Tony Robert-Fleury y est présenté. En lien avec cet important animateur du Cénacle romantique, l’Arsenal bénéficie du label « Maison des Illustres » depuis 2012.

  • Petit et grand salons Sully
    Cette partie du bâtiment fut construite pour Sully, principal ministre et conseiller du roi Henri IV, devenu en 1599 grand maître de l’artillerie. Le Grand Salon Sully est l’ancienne chambre à coucher de Maximilien de Béthune, duc de Sully, principal ministre et conseiller du roi Henri IV, devenu en 1599 grand-maître de l’artillerie, qui fit construire le bâtiment.
    À l’occasion du 40e anniversaire de l’abolition de la peine de mort, la BnF consacre une exposition à la bibliothèque de celui qui en fut le principal artisan, Robert Badinter. Miroir des engagements d’une vie et reflet de passions multiples, cette collection figure parmi les plus emblématiques de l’histoire des crimes et des peines en France.

  • L’antichambre du salon de musique
    L’antichambre abrite un cabinet en laque du Japon de la fin du XVIIe siècle et deux trompe-l’œil sur le thème des beaux-arts.

  • Le salon de musique
    Un décor rocaille du XVIIIe siècle unique en France. Ce salon conserve un ensemble de lambris d’une qualité exceptionnelle. Le décor de trophées en bois sculpté, délaissant le registre guerrier, montre diverses activités champêtres : la moisson, la vendange, la pêche, le jardinage…

  • La salle de lecture
    Aménagé sous le Second Empire, cet espace comprend la salle des catalogues et le centre de ressources des métiers du livre, l’espace de renseignement bibliographique et la salle de lecture d’une capacité de 50 places environ. Il accueille tout au long de l’année lecteurs, chercheurs et curieux, dans un décor inchangé, où les boutons de porte sont encore au chiffre de Napoléon III.
    Présentation de l’atelier de restauration et de l’atelier reliure.
    L’Arsenal abrite en ses murs un atelier où une équipe hautement qualifiée se consacre à la restauration des collections de la bibliothèque et à leur montage pour les expositions. Professionnels reconnus, ces spécialistes proposent une démonstration de leur travail et des techniques de restauration de papiers anciens, de reliures en cuir et d’un manuscrit médiéval.

  • L’appartement de la Meilleraye et le cabinet des femmes fortes
    Un remarquable appartement peint du XVIIe siècle au cœur du Marais. Cousin du cardinal de Richelieu, Charles de La Porte, marquis de La Meilleraye, est nommé grand maître de l’artillerie en 1634. Il épouse en 1637 Marie de Cossé-Brissac, pour laquelle il fait décorer entre 1645-1647 un appartement en encorbellement sur le vieux mur d’enceinte de Charles V. Ses décors sont  déplacés et remontés en 1864 dans le pavillon construit par Labrouste.

  • Le hall d'honneur
    Le lecteur entame son parcours sous les bustes de figures tutélaires du lieu : le marquis de Paulmy (reconnaissable au cordon de l’ordre du Saint-Esprit), et Bailly, maire de Paris sous la Révolution. Les deux autres personnages sont Adolphe Guéroult et Charles Lambert, deux figures du saint-simonisme, important mouvement pré-socialiste et industrialiste, dont les archives se trouvent à la bibliothèque de l’Arsenal. La plaque dans l’escalier commémore l’ouverture de la bibliothèque au public le 9 floréal an V (28 avril 1797). Sur le palier, les bustes d’Henri IV (par Flatters) et de Sully (par Allier) accueillent le visiteur.

Sur le site Richelieu

Les 18 et 19 septembre :

Les parcours de visite :

  • La cour d'Honneur
    À l’image de l’ensemble du site Richelieu, la cour d’honneur est bordée d’édifices appartenant à des époques différentes. C’est à Henri Labrouste, architecte en charge de la rénovation de la Bibliothèque impériale, que l’on doit les façades néoclassiques sud et ouest de cette cour, élevées entre 1870 et 1872. Seule la façade extérieure du bâtiment donnant rue Richelieu et la façade intérieure donnant accès aux salles de lecture ont été rénovées pour l’instant. En surplomb, la nouvelle galerie de verre offre désormais aux visiteurs une vue plongeante inédite sur la cour d’honneur. L’ancien pavage de la cour d’honneur, actuellement protégé, sera dévoilé en 2022.

  • Vestibule Labrouste
    Inscrit à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques, le hall, accessible depuis la cour d’honneur, a été entièrement restauré.

  • La salle Labrouste - Bibliothèque de l'Institut national d'Histoire de l'Art
    Classée monument historique depuis 1983, cette salle réalisée entre 1861 et 1868, pièce maîtresse d’un grand projet de réorganisation de la Bibliothèque nationale, est le chef-d’œuvre de l’architecte Henri Labrouste. La bibliothèque de l’INHA y est désormais installée. Avec le magasin central, elle couvre près de 10 000 m² et propose 400 places de lecture.
    Pendant les journées européennes du patrimoine, les conservateurs de l’INHA accompagnent les visiteurs dans la découverte de ces espaces où sont également présentés des  documents remarquables sur la thématique « Art pour tous ! ».
    Concours « Ma thèse en 10 minutes », samedi 18 septembre de 11 h à 12 h 30
    Concours « Mon master en Histoire de l’art en 180 secondes »,  dimanche 19 septembre de 14 h à 15 h 30

  • Le magasin central -  Bibliothèque de l'Institut national d'Histoire de l'Art 
    Derrière la salle Labrouste, les deux cariatides monumentales du sculpteur Joseph Perraud marquent l’entrée du cœur fonctionnel des installations de Labrouste : le grand magasin central. Grâce à la première phase des travaux de rénovation et pour la première fois de son histoire, ce magasin est accessible aux lecteurs, sur trois niveaux. La bibliothèque de l’INHA offre au sein de cet espace une soixantaine de places de lecture et la possibilité de consulter en accès libre plusieurs dizaines de milliers d’ouvrages en histoire des arts.
    À partir du magasin central, une visite des espaces patrimoniaux de la bibliothèque de l’École nationale des chartes est proposée le samedi 18 de 14 h à 19 h (départ toutes les 30 minutes – inscription sur place au vestibule Labrouste, dans la limite des places disponibles).

  • La selle de lecture du département des Arts du Spectacle
    La salle de lecture du département des Arts du spectacle a été entièrement redessinée et réaménagée par l’architecte Bruno Gaudin pendant la première phase de rénovation du site Richelieu. Des documents issus des collections du département des Arts du spectacle y sont présentés à l’occasion des Journées européennes du patrimoine.

  • La Rotonde des Arts du Spectacle
    La Rotonde est un nouvel espace d’exposition ouvert au public en 2016 et dédié aux collections des Arts du spectacle. L’aménagement et le décor d’origine, conçus et réalisés par Henri Labrouste entre 1870 et 1875, ont été préservés, et restaurés. Ce lieu autrefois secret est à présent ouvert à tous les visiteurs et donne un avant-goût du parcours muséographique qui se déploiera à l’issue de la rénovation globale du site.
     
  • La galerie de verre
    La Galerie de verre conçue par l’architecte Bruno Gaudin relie désormais les espaces accessibles au public au premier étage de la Bibliothèque et offre aux visiteurs une vue plongeante inédite sur la cour.

  • La salle de lecture du département des manuscrits
    Présentation de pièces exceptionnelles issues des collections du département des Manuscrits. 

  • Bureau de la direction générale
    Présentation de pièces exceptionnelles issues des collections du département des Monnaies, médailles et antiques

  • Le salon d'Honneur
    Présentation de pièces exceptionnelles issues des collections du département des Estampes et de la photographie. 

  • Salle Émilie du Châtelet
    Présentation de pièces exceptionnelles issues des collections du département des Estampes et de la photographie.

Sur le site François-Mitterrand

Le 19 septembre :

  • Visites guidées découverte du site François-Mitterrand
    Dimanche 19 septembre, de 11 h à 18 h
    Pour découvrir l’histoire de la Bibliothèque, l’architecture du bâtiment et son fonctionnement.
    Sans inscription, départ depuis le hall des Globes.

  • Visites des ateliers de restauration
    Dimanche 19 septembre, à 12 h, 15 h, 16 h, 17 h, 18 h
    Sur inscription dans le hall des Globes.
    Restauration d’une carte 

  • Visite de la collection Charles Cros
    Dimanche 19 septembre, départe à 14 h, 15 h 30, 17 h
    La collection Charles Cros rassemble plus de 1400 appareils d’enregistrement et de lecture de documents sonores, vidéo et multimédia.  Elle présente trésors et excentricités techniques, objets du quotidien et prototypes industriels.
    Sur inscription dans le hall des Globes.

  • Atelier Fabrique ton globe
    Dimanche 19 septembre, en continu (dans la limite des places disponibles) de 14 h à 18 h (hall des Globes)
    En écho aux majestueux Globes de Coronelli situés à proximité, les enfants créent leur représentation du monde à la manière des cosmographes du XVIe siècle sur une sphère de petite taille. Ils accrochent les cartouches, les toponymes, les dessins et créent ainsi une œuvre unique et singulière.

  • En bibliothèque de recherches
    • En salles R / S Dimanche 19 septembre de 11 h à 19 h Présentation de documents des départements Sciences et techniques et Droit, économie, politique
    • En salle T Dimanche 19 septembre de 11 h à 19 h Présentation de documents de la Réserve des livres rares
    • En salle U / V Dimanche 19 septembre de 11 h à 19 h Présentation de documents départements Littérature et art et Philosophie, histoire, sciences de l’homme.

  • Exposition temporaire Jean Cortot, Le Peintre des mots - Galerie des donateurs

  • Exposition temporaire Yitzah Rabin / Amos Gitai - Allée Julien Clain

  • Exposition permanente La BNF en son jardin - Allée de l’Encyclopédie

  • Exposition permanente Les globes de Louis XIV - Hall des Globes

Qui est partant pour un week-end de découvertes ?

Informations pratiques

Dates et Horaires
Le 19 septembre 2021
De 11h à 19h

×

    Lieu

    Quai François Mauriac
    75013 Paris 13

    Tarifs
    Gratuit

    Site officiel
    www.bnf.fr

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche