Saint-Valentin 2018 : soirée Swing & Love au Jazz Café Montparnasse

La Saint-Valentin 2018 s'annonce jazzy ay Jazz Café Montparnasse ! L'établissement du 14ème arrondissement organise une soirée Swing & Love où l'on pourra manger, écouter de la musique... et danser bien sûr !

Retombez dans les années 30 avec une soirée 100% swing ! Le Jazz Café Montparnasse nous convie à sa soirée Swing & Love pour la Saint-Valentin 2018 et compte bien nous faire danser à deux et jusqu'au bout de la nuit ! 

Aux commandes de cette musique endiablée, découvrez le Bourbon Street Memories Band, un ensemble de jazz qui puise ses inspirations aussi bien dans les rythmes de Rio que dans le jazz bars new-yorkais ou les clubs de la Nouvelle-Orléans. La batterie, la contrebasse, le piano, la trompette et la voix sensuelle du Bourbon Street Memories Band vous donnerons à coup sûr envie de vous déchaîner sur la piste de danse !

Mais pour bien entamer la soirée, le Jazz Café Montparnasse propose à tous les gourmands un dîner spécial Saint-Valentin au prix de 50€. Dans le menu vous trouverez : 

  • Blinis de saumon fumé, crème mascarpone à l’aneth & Croustillant de gambas
  • Noix de Saint-Jacques panée, riz noir au citron confit façon risotto
  • Filet de canette, mousseline de céleri et pomme Granny Smith, jus au miel
  • Entremets au chocolat noir, biscuit dacquoise et gelée de fruits rouges
Bref, voici une soirée parfaite pour une Saint-Valentin pleine de danse et de bonne humeur ! 
 
Pour plus d'idées pour la Saint-Valentin 2018 :

Infos pratiques :
Soirée Swing & Love
Le 14 février 2018 
Au Jazz Café Montparnasse
Entrée gratuite, menu Swing & love à 50€

Clémentine V.
Dernière modification le 22 janvier 2018

Informations pratiques

Horaires
Le 14 février 2018

×

    Lieu

    13 Rue du Commandant René Mouchotte
    75014 Paris 14

    Tarifs
    entrée : Gratuit
    Menu Saint-Valentin : 50 €

    Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
    ↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
    Commentaires