Anticorps neutralisants - sorties & activités

Coronavirus : les anticorps neutralisants protégeraient d'une réinfection selon une étudeCoronavirus : les anticorps neutralisants protégeraient d'une réinfection selon une étudeCoronavirus : les anticorps neutralisants protégeraient d'une réinfection selon une étudeCoronavirus : les anticorps neutralisants protégeraient d'une réinfection selon une étude

Covid : une immunité plus forte et plus durable remarquée chez les personnes infectées

Plusieurs études parues en mai 2021 confirment qu'une infection au Covid-19 offrirait une immunité plus forte, et pouvant durer plusieurs années. Une injection de vaccin permet de renforcer ces effets bénéfiques contre le virus.
Coronavirus : les anticorps présents jusqu'à trois mois après contamination selon deux étudesCoronavirus : les anticorps présents jusqu'à trois mois après contamination selon deux étudesCoronavirus : les anticorps présents jusqu'à trois mois après contamination selon deux étudesCoronavirus : les anticorps présents jusqu'à trois mois après contamination selon deux études

Immunité au Covid : les anticorps protecteurs contre le virus restent présents plus de 12 mois

Combien de temps est-on immunisé contre la Covid ? Une question sur laquelle se penchent les chercheurs du monde entier qui trouvent des réponses différentes. Selon une nouvelle étude menée par les Hôpitaux universitaires de Strasbourg, les anticorps protégeant contre le coronavirus restent présents plus de 12 mois dans le corps, et leur efficacité est accrue par le vaccin.
Covid : Xav-19, le traitement aux anticorps made in France en cours d'essai cliniqueCovid : Xav-19, le traitement aux anticorps made in France en cours d'essai cliniqueCovid : Xav-19, le traitement aux anticorps made in France en cours d'essai cliniqueCovid : Xav-19, le traitement aux anticorps made in France en cours d'essai clinique

Covid : Xav-19, le traitement aux anticorps made in France en cours d'essai clinique

Et si, dans la lutte contre la Covid, on pouvait compter, en plus du futur vaccin, sur les traitements aux anticorps ? Après le Bamlanivimab, le traitement développé par le laboratoire Eli Lilly, ou encore le Regeneron, c'est au tour d'un laboratoire français situé à Nantes, Xenothera, de présenter son produit en cours d'essai clinique, Xav-19. Un traitement qui pourrait être commercialisé dès le printemps 2021.
Coronavirus : Regeneron suspend ses essais sur le cocktail d'anticorps injecté à Donald TrumpCoronavirus : Regeneron suspend ses essais sur le cocktail d'anticorps injecté à Donald TrumpCoronavirus : Regeneron suspend ses essais sur le cocktail d'anticorps injecté à Donald TrumpCoronavirus : Regeneron suspend ses essais sur le cocktail d'anticorps injecté à Donald Trump

Coronavirus : Regeneron, le cocktail d'anticorps injecté à Donald Trump finalement autorisé aux USA

Bonne nouvelle pour la recherche dans la lutte contre le coronavirus... Le Regeneron a finalement été autorisé en urgence aux États-Unis le samedi 21 novembre 2020. Le laboratoire de biotechnologie Regeneron avait annoncé vendredi 30 octobre 2020 suspendre ses essais cliniques autour de son cocktail d'anticorps de synthèse, concernant de nombreux patients hospitalisés sous oxygène à haut débit, mais non intubés. Il s'agit du cocktail d'anticorps qu'avait reçu il y a plusieurs semaines le Président américain, Donald Trump, lors de son passage à l'hôpital, alors atteint de la Covid-19.
Coronavirus : une immunité temporaire détectée chez des soignants contaminésCoronavirus : une immunité temporaire détectée chez des soignants contaminésCoronavirus : une immunité temporaire détectée chez des soignants contaminésCoronavirus : une immunité temporaire détectée chez des soignants contaminés

Coronavirus : les malades asymptomatiques perdent plus rapidement leurs anticorps selon une étude

Les découvertes concernant le coronavirus se poursuivent... Après l'étude chinoise de juin 2020 indiquant que les personnes infectées par le nouveau coronavirus et n’ayant pas présenté de symptômes développeraient une immunité plus faible, voilà qu'une nouvelle étude, britannique cette fois-ci, enfonce le clou. On fait le point.