Catacombes - sorties & activités

Les Catacombes de ParisLes Catacombes de ParisLes Catacombes de ParisLes Catacombes de Paris

Réouverture des Catacombes de Paris

Les catacombes de Paris, les anciennes carrières souterraines qui s'étendent sous la capitale rouvrent leurs portes au public le 16 juin 2020 avec des mesures de sécurité adaptées aux recommandations sanitaires.
Journées du Patrimoine 2019 : Le Petit Palais Journées du Patrimoine 2019 : Le Petit Palais Journées du Patrimoine 2019 : Le Petit Palais Journées du Patrimoine 2019 : Le Petit Palais

Muséosphère, pour explorer les musées de Paris depuis chez soi

Ludique pour les petits comme pour les grands, Muséosphère nous entraîne à la découverte des musées de la ville de Paris. Grâce à ce site interactif, on peut visiter les différents musées et en apprendre plus sur les trésors qu'ils renferment.
Visuel Paris Petit PalaisVisuel Paris Petit PalaisVisuel Paris Petit PalaisVisuel Paris Petit Palais

Coronavirus : les musées de la ville de Paris fermés jusqu'à nouvel ordre

En raison du Coronavirus, Paris Musées a annoncé fermer jusqu'à nouvel ordre tous les musées gérés par la ville Paris, à savoir Les Catacombes, le Musée d'Art Moderne, le Petit Palais, le Musée de la Libération de Paris - Musée du général Leclerc - Musée Jean Moulin, le Musée Cernuschi, le Musée Bourdelle, le Musée Zadkine, le Musée de la Vie Romantique et la Maison de Balzac. Une décision prise suite à l'annonce du Premier ministre de fermer tout les établissements non indispensable à la vie du pays.

Exposition aux catacombes

Du 3 mars au 28 février 2010, les catacombes accueillent l'exposition " Palerme : dialogues de l’au-delà" par le photographe Olivier Mériel. Attention certaines images peuvent heurter les plus sensibles.

Les catacombes de paris

C'est au 18e siècle que l'histoire des Catacombes de Paris commence.

Ci-gisent les hommes célébres

Fermées depuis quelques mois pour travaux, les Catacombes ont réouvert le 29 février 2008. L’ossuaire est composé de plus de 6 millions d’ossements humains, rassemblés dans ce lieu à la fin du XVIIIe siècle, au fil des fermetures des anciens cimetières de la capitale.