La divine miss v

Une pièce de Mark Hampton et Mary Louise Wilson. Adaptation française de Jean-Marie Besset et mise en scène de Jean-Paul Muel.
Il fallait une comédienne géniale pour nous servir ce personnage de Diana Vreeland, puissante rédactrice en chef du magazine Vogue dans les années 60. Cet incroyable personnage parvient, en dépit de ces agissements qui virent aux agitations d’un être qui se débat dans un monde qui lui échappe, à émouvoir.

Par son veuvage, bien sûr, mais aussi ses petites manies de femme seule, ses rides qu’elle ne masque pas malgré un grimage outrancier voire décadent, et ces gestes au bord de la caricature. Lucide jusqu’à l’autodérision, elle n’en est pas moins pitoyable, à attendre un hypothétique visiteur, à converser avec un interphone, enfermée dans sa tour d’ivoire et dans cette gestuelle de maniaque.

Et puis il y a le texte truffé d’aphorismes fleurant bon la frivolité d’un monde où mensonges par omission, et contrevérités flirtent avec les hypocrisies. Une pépite !

Horaire : 20h45


Caroline J.
Dernière modification le 18 mars 2010

Informations pratiques

Horaires
Le 30 mars 2010

×

    Lieu

    15 bd Aristide Briand
    92400 Courbevoie

    Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
    ↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
    Commentaires

    Soyez le premier à réagir !

    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche