Fordamage

Décidément, la France devient réellement un pays de référence pour tout ce qui concerne la désormais grande famille du "math rock." Petit dernier arrivé dans la cours des grands, Fordamage fait mal dès la première piste.

Quatuor des plus en forme, Fordamage se la joue déjanté, comme bon nombre de groupes du genre, mais arrive tout de même à se tailler un nom et un style bien propre, à la croisée de divers chemins tels ceux de Gordz (pour les voix arrachées), Charlottefield (pour certaines rythmiques abrasives), The Redneck Manifesto (Blisters trempe de guitares scintillantes à souhait) ou encore The Blood Brothers (pour toute cette rage, nom de dieu !)

Cet opus se classe d’ores et déjà dans mes favoris du moment. Il donne : - la chair de poule ; - l'envie de tout casser ; - l'envie de sauter contre tous les murs de ma chambre ; - l'impression de se faire tirer dessus à coups de notes (ce qui, finalement, est plutôt agréable) ; - un headbanging chronique qui s'arrêtera minimum trente secondes après la fin de la dernière plage.

En gros, ça court dans tous les sens et c'est très bien ainsi. On en redemande, on s'interroge sur les concerts et on se délecte, pour une fois, d'une présence féminine au sein d'une telle formation. Un seul conseil, cependant : ne pas écouter cet album avec un mal de crâne. Du reste, bon appétit de punk-math-métal-core-post-machin-chose. Ça pue la décadence et j'adore ça.

Ça tue. Point barre."

webzineneamless.net



+ SINCABEZA



LE KLUB

14, rue St-Denis

75001 PARIS 1ER ARRONDISSEMENT
6
Rock
Mélanie B.
Dernière modification le 1 janvier 2008

Informations pratiques

Horaires
Le 4 avril 2007

×
    Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
    ↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
    Commentaires

    Soyez le premier à réagir !