Julien girard

Difficile de ne pas reconnaître une partie de soi dans les chansons de Julien Girard, dont les textes nous promènent entre éclats de rire et chair de poule. Finaliste du Trophée Radio France 2004, il a installé sa dégaine plutôt avenante, et ses chansons du genre désopilantes dans le paysage de la jeune chanson française. Il est redoutable quand il restitue l'univers impitoyable d'une cour de récré, avec son très primitif "Rahan" qui donne un coup de vieux au "J'ai dix ans" de Souchon.



Mais si ses textes savent parler en nous amusant de petits riens qui font notre vie de tous les jours, comme de "La salle d'attente" où les mouches volent "sur la pointe des ailes", ils savent aussi nous faire frissonner de malaise dans "Monique la sadique" qui aborde le sujet fragile de la pédophilie, ou encore dans "Coin de verdure", dans laquelle une partie de chasse tourne au drame.



De Bénabar à Enzo Enzo en passant par Jeanne Cherhal et Ridan, cet « alchimiste des mots » enchaîne les premières parties pour y loger ses paroles 100% pur jus de crâne pressé. Un timbre qui zigzague au gré des roucoulements d’un pigeon dépressif, une bouille irrésistible, un zouave plein de talent !



De et avec: Julien Girard

Jérémie Pontier au piano, Denis Rézard à la contrebasse, Massimo Trasente à la batterie.



Samedi 29 avril à 20h00.
16 euros
Mélanie B.
Dernière modification le 1 janvier 2008

Informations pratiques

Horaires
Le 29 avril 2006

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche