Brassens en afrique

Georges Brassens avait un swing hors du commun. Un swing dépouillé mais néanmoins envahissant. Un swing acoustique. Quiconque s’attaque à son répertoire s’en rend tout de suite compte. Les jazzmen ne s’y sont pas trompés. Les Africains ne pouvaient pas échapper à cet exercice incontournable. Voici un album qui va plaire à beaucoup de francophiles.



Mardi 18 avril à 20h00
16 euros
Mélanie B.
Dernière modification le 1 janvier 2008

Informations pratiques

Horaires
Le 18 avril 2006

×

    Lieu

    15 clos des Blancs Manteaux
    75004 Paris 4

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche