This page is not available in your language, please, choose yours

SONIC PROTEST GARDEN PARTY @La Dynamo

Publié le 22 juin 2015
SONIC PROTEST GARDEN PARTY

Infos pratiques

Le 4 juillet 2015
à partir de 19h


9 rue Gabrielle Josserand
93500 Pantin

8 euros

Le 4 juillet, c'est Sonic Protest Garden Party à La Dynamo.

Dernier rendez-vous de la belle saison de Sonic Protest, à la Dynamo de Banlieues Bleues, option mise au vert. Une fin de saison festive et décontractée où il fera bon s’enivrer de musiques dansantes et exotiques. On y vient pour écouter, voir et danser mais aussi pour boire et manger... ensemble. Relax !

Ouverture des portes : 19h00
Début de la projection : 19h30


UMLAUT BIG BAND [Europe]
Summer Swing

Emmené par le saxophoniste Pierre-Antoine Badaroux, le collectif UBB s’attaque avec énergie au répertoire méconnu des big band européens de l’entre-deux-guerres. Moment charnière où musiciens, compositeurs, arrangeurs, orchestres classiques ou de bal se prennent de plein fouet un nouveau style de musique qui balaye tout sur son passage : le jazz.
Les quatorze musiciens du Umlaut Big Band prennent plaisir à rendre hommage à cet esprit de swing contagieux. Un seul mot d’ordre simple et précis : faire danser tout le monde.

http://www.umlaut-bigband.com/


CHRISTOPHER KIRKLEY [ÉTATS-UNIS / Sahel Sounds]
Musiques populaires extraordinaires

Inspiré par les enregistrements de la Librairie du Congrès (Lomax Père & Fils) et la volonté d’archiver une musique trop souvent éphémère, Christopher Kirkley embarque en 2009 pour l’Afrique de l’Ouest, mû par sa fascination pour le désert et donne naissance à Sahel Sounds, d’abord blog puis label.
Basée à Portland, cette maison de disques a ouvert les oreilles occidentales aux nouveautés africaines, mais a également permis la redécouverte d’artistes importants et oubliés, dont Mammane Sani (invité au Festival Sonic Protest en 2014). C’est lui aussi qui a réalisé Akounak Tedalat Taha Tazoughai avec Mdou Moctar as himself. Également DJ, Christopher profitera du jardin et de la nef de La Dynamo pour nous faire découvrir ses dernières pépites glanées entre autres, au cours de son dernier voyage au Mali.

http://www.sahelsounds.com/
http://atelier.rfi.fr/profiles/blogs/christopher-kirkley


DJ CUICA [ÉTATS-UNIS / Mississippi Records]
Musiques populaires extraordinaires

Karen Antunes vient également de Portland et travaille au magasin de disques / label légendaire Mississippi Records, grand spécialiste des musiques du monde peu connues et autres musiques populaires extraordinaires : musique de cour Birmane, troubadours d’Haiti, Rebetiko des bas-fonds , BOF nigérianes façon bollywood, gospel primitif…
Hydre aux nombreuses ramifications (Little Axe Records, Canary Records…), Mississippi Records a publié une cinquantaine de compilations K7, autant de mixtapes compilées et copiée à la main par DJ Cuica herself !
Cette américaine d’origine brésilienne vend des disques, fabrique des K7 et anime des émissions de radio savoureuses, le tout orienté mélodies tropicalistes, transe afrobeat et autres mélopées envoûtantes. Ambiance estivale garantie. Tongs obligatoires.

https://soundcloud.com/kadeeng
http://www.littleaxerecords.com/


AKOUNAK TEDALAT TAHA TAZOUGHAI
De Christopher Kirkley [ÉTATS-UNIS / 75’, VOSTF]
Purple Rain touareg

On a vu, cette saison, Mdou Moctar lors de la première soirée Sonic Protest hors-festival aux Instants Chavirés, on l’a revu en live au Festival Banlieues Bleues et Sonic Protest a également accompagné le film dans lequel il joue son propre rôle : Akounak Tedalat Taha Tazoughai (littéralement : “Pluie de couleur bleue avec un peu de rouge”).
Akounak Tedalat Taha Tazoughai c’est LE remake de Purple Rain en pays touareg, avec Mdou Moctar en Prince d’Agadez.
Si le film laisse la part belle aux belles images (signées Jérôme Fino, l’un des deux protagonistes des Écoutes Pirates du Festival Sonic Protest 2015) et aux chansons de Mdou (omniprésentes dans le film), il laisse apparaître aussi en toile de fond les luttes sociales et politiques des touaregs à travers la musique.
Ce sera donc une très bonne occasion de (re-)voir ce film bricolé, drôle et poétique sur lequel plane l’ombre d’un Jean Rouch version sahel pop.
Akounak Tedalat Taha Tazoughai a reçu le Prix du Jury du Festival FAME 2015 (La Gaité Lyrique)

https://www.youtube.com/watch?v=QHgEuzv-zNA

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement