Festival Sama'Rock 2019 : on y était, on vous raconte

Ces samedi 8 et dimanche 9 juin 2019, le parc naturel et archéologique de Samara, situé non loin d’Amiens, accueillait le festival Sama'Rock et pas moins de sept artistes au style pagan folk envoûtant et unique. Retour sur la journée du dimanche à laquelle nous avons eu la chance d'assister et qui a vu défiler les français de Boisson Divine, les Mongols de The Hu et les Suisses de Eluveitie.

30 ans ça se fête et c'est justement ce qu'a fait le parc naturel et archéologique de Samara. Situé non loin d'Amiens, ce parc organisait, à l'occasion de sa troisième décennie, le Festival Sama'Rock.

Décrit comme un événement de "Pagan Folk music", ce festival a voulu marquer les esprits en accueillant des artistes connus et reconnus comme les Russes de Arkona (vus au Hellfest 2018) et les Suisses de Eluveitie (programmés au Download Paris 2018) mais aussi les français Luc Arbogast et Skald sans oublier les très attendus The Hu, originaires de Mongolie.

Malheureusement pour les organisateurs du festival, le Sama'Rock n'a pas échappé aux intempéries causées par la tempête Miguel. Les concerts prévus le samedi 8 juin ont été maintenus mais ont dû être décalés de deux heures.

La journée de dimanche 9 juin a débuté heureusement sous de meilleurs auspices pour le plus grand bonheur des festivaliers qui ont donc entamé les festivités avec le groupe français Boisson Divine dès 14h.

Festival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photos

Festival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photos

Ce groupe de rock folk métal originaire de Gascogne a eu la lourde tâche d'ouvrir la journée du dimanche. Mais le groupe français n'a pas mis beaucoup de temps à faire bouger les premiers rangs grâce à une bonne énergie scénique et un style propre à eux. Sur scène, le groupe chante en Gascon et multiplie les instruments traditionnels tels que la Boha, la cornemuse Landaise ou encore la Flabuta, la flûte à trois trous, en plus, bien sûr, des instruments classiques (batterie, guitare, basse). Le résultat est joyeux et communicatif créant même un petit circle pit dans la foule.

Puis, à 15h, place au groupe dont beaucoup parlent en ce moment, j'ai nommé The Hu. Pas encore de véritable album à son actif mais le groupe originaire de Mongolie ne cesse d'alimenter les réseaux sociaux et de faire le buzz.

Maniant à merveille le chant diphonique et les instruments traditionnels comme le fameux violon à tête de cheval, la guimbarde et le tambour, The Hu remet au goût du jour la musique mongole avec une bonne dose de rock.

Festival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photos

Ce 9 juin, The Hu donnait son tout premier concert en France. Et les curieux et fans étaient nombreux pour assister à cette grande première.

En live, les quatre membres principaux (Gala, Enkush, Jaya et Temka) sont accompagnés de quatre autres musiciens (batterie, tambour, guitare et basse) créant une véritable et belle symbiose en provenance des steppes.

Et The Hu attaque fort son set avec son nouveau et excellent single baptisé "Shoog Shoog" avant d'enchaîner avec d'autres morceaux tout aussi dynamiques et entraînants, voire parfois même chamaniques.

Festival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photos

Les deux autres singles bien connus des fans "Wolf Totem" et "Yuve Yuve Yu" ont bien évidemment été interprétés cette après-midi-là pour le plus grand bonheur des spectateurs. 

Festival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photos

En près d'une heure de set, leur incontestable présence scénique, leur style musical totalement atypique et leurs voix faisant honneur au chant diphonique propre à leur culture et leur racine ont totalement séduit l'assemblée.

Le groupe poursuivra même l'expérience du bain foule à la française avec une séance de dédicaces improvisée au stand du merchandising !

Pour les plus fans, sachez que le groupe doit revenir en France le 19 juin prochain pour un concert au Nouveau Casino de Paris (complet) et à Belfort pour les Eurockéennes. The Hu doit sortir son premier opus "The Gereg" le 13 septembre prochain

A 16h30, c'est au tour des Suisses de Eluveitie de faire le show. Mené par le chanteur et musicien Chrigel Glanzmann, le groupe peut compter sur sa base solide de fans pour mettre l'ambiance.

Festival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photos

Proposant un style fort et puissant entre le folk métal et le death métal, Eluveitie doit son originalité à l'utilisation de ses multiples instruments de musique traditionnels dont la flûte, la cornemuse, le violon, ou encore la vielle à roue, le tout mêlé à la voix rauque de Chrigel, et celle beaucoup plus douce de Fabienne Erni. Un mélange détonnant qui séduit un grand nombre d'amateurs de métal.

Festival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photosFestival Sama' Rock 2019, les photos

Malheureusement pour le groupe, la pluie s'est invitée sur le site du festival dès le début, faisant fuir une partie des spectateurs. Mais Eluveitie pouvait compter sur ses nombreux fans pour continuer quelques pogos en plein cœur du très beau site de Samara.

Caroline J.
Dernière modification le 11 juin 2019

Informations pratiques

Lieu

Rue d'Amiens
80310 Chaussee Tirancourt (La)

Site officiel
www.samara.fr

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche