This page is not available in your language, please, choose yours

Déesses et Démones, sublime et envoûtante nouvelle création de Blanca Li au Théâtre des Champs-Elysé

Publié le 4 décembre 2015 Par Marine S.
blanca li

Infos pratiques

Du 22 décembre 2015
Au 3 janvier 2016


15 Avenue Montaigne
75008 Paris 8

25 euros (CAT 4)
35 euros (CAT 3)
45 euros (CAT 2)
58 euros (CAT 1)
8 euros (CAT 5)

La chorégraphe espagnole Blanca Li présente son nouveau spectacle, Déesses et Démones, au Théâtre des Champs-Elysées du 22 décembre au 3 janvier 2015. Une réussite sensuelle et habitée.

Elle est une des chorégraphes contemporaines les plus en vogue. Son style, impossible à catégoriser, se déplace entre le contemporain, le hip-hop, le flamenco, et même, un peu de classique (et particulièrement, dans cette nouvelle création). Blanca Li, chorégraphe espagnole, transporte son art multiple sur la scène du Théâtre des Champs-Elysées du 22 décembre au 3 janvier 2015, dans une nouvelle création intitulée Déesses et Démones.

Sur le plateau, deux femmes s'affrontent, s'allient ou se déchirent. Elles, ce sont Blanca Li, elle-même, faisant face ou prenant la main, de Maria Alexandrovadanseuse étoile du très célèbre Bolchoï de Moscou (qui remplace la initialement prévue Marie-Agnès Gillot). Les deux femmes, tour à tour ou à l'unisson, offrent un panel enchanteur et envoûtant de différentes figures mythologiques de la déesse, et de la démone. 

Chacune leur tour, ou se tenant la main, elles sont Méduse ou Aphrodite, Athéna, sorcières des temps anciens, ou blanches colombes. Avec une sensualité déconcertante, une puissance remarquable, une douceur incarnée, les deux femmes transportent le public dans un monde où la femme possède le monde entre ses mains agiles ou dans le creux sensuel d'un dos. Blanca Li, sublime de force et de puissance, offre un contraste resplendissant à la technique parfaite, et presque militaire, de la danseuse du Bolchoï.  

D'un point de vue technique, Blanca Li signe, une nouvelle fois, des collaborations audacieuses mais réussies, qui donnent à son spectacle des allures spectaculaires. Les costumes, signés par des couturiers et amis de la chorégraphe (Jean-Paul Gaultier, Azzedine Allaïa, Stella McCartney ou Sophie Théallet), offrent une double peau aux danseuses, qui s'en servent avec agilité. A un instant, un masque piquant et brillant, tel un masque de guerrier, voire même, masque de fer, vient s'immiscer dans la bataille. Une savante installation vidéo, accompagnée d'une bande musicale parfaite de Tao Gutierrez, aide, enfin, à l'harmonie divine du spectacle. 

Il va sans dire, c'est une véritable réussite. Sensualité et puissance resteront les mots forts de ce spectacle. Tel un yig et un yang envoûté, les deux danseuses ont comblé et transporté la salle, qui, debout, applaudit franchement.

Infos pratiques :

Déesses et Démones, au Théâtre des Champs-Elysées, du 22 décembre au 3 janvier 2015.

Du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 17h.

Tarifs : de 8 à 58€ (de 15 à 75€ le 31 décembre).

Réservations : 01 49 52 50 50

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement