Vers la fin des animaux sauvages dans les cirques parisiens ?

L'ensemble des élus de la ville de Paris a voté ce mercredi 13 décembre 2017 en faveur du voeux de l'adjointe au maire qui souhaite interdire l'accueil des cirques mettant en scène des animaux sauvages dans la capitale.

C'est une bonne nouvelle pour les défenseurs des animaux ! Bien que la Ville de Paris ne soit pas décisionnaire en la matière, l'ensemble des élus de la municipalité se sont manifesté, ce mercredi 13 décembre 2017, en faveur d'une interdiction de l'utilisation d'animaux sauvages dans les spectacles parisiens. Paris devient ainsi la 47ème ville française a adopter ce genre de mesures.

Cette question est réapparue dans les débats public le 24 novembre dernier lorsqu'un tigre qui s'était échappé d'un cirque à Paris, a été abattu par son propriétaire. Jacques Boutault, maire du IIe arrondissement développe sa pensée : Les "animaux sauvages dans les cirques ne sont pas bien traités. Ils sont exploités à des fins d'amusement et cela heurte de plus en plus de Parisiens".

"On ne peut pas parler à tout va de biodiversité dans toutes nos délibérations et trouver normal que des espèces hautement menacées d’extinction soient dressées à faire les clowns et enfermées dans des cages exiguës le reste du temps", a lancé Yann Wehrling, également porte-parole et secrétaire général du MoDem.

Pourtant, la Maire de Paris, précise ne pas être décisionnaire sur la question, car la responsabilité d'une telle interdiction dépend de l’État, mais cela ne l'empêche pourtant pas de s’engager en ce sens. Anne Hidalgo dans un communiqué relayé par Paris Match ajoute que "L’échéance" reste "à préciser" entre l’État et les professionnels du cirque.

Il va de soi que les cirques vont devoir travailler progressivement sur un nouveau modèle économique leur permettant de conserver des parts de marché et des revenus confortables tout en bannissant les animaux sauvages de leurs numéros. La question va également se poser de l'avenir et de l'éventuelle réinsertion des animaux actuellement utilisés.

Bref, bien que n'ayant que peu de poids aujourd'hui, cette décision montre une réelle volonté des élus, renforcée par l'actuelle mission municipale sur le thème plus général des "animaux en ville", de prendre en compte la cause animale dans son ensemble.

Julie M.
Dernière modification le 15 décembre 2017

Informations pratiques

Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche