Coffee Shop CBD à Paris : perquisitions, fermetures et gardes à vue pour deux adresses

À Paris, deux coffee shop CBD se sont vues perquisitionnées ce mercredi 27 juin 2018. Ces deux comptoirs de vente de cannabis sans THC ont été fermés et leurs marchandises soumises à un examen.

Ce mercredi  27 juin 2018, deux perquisitions ont été menées aux alentours de midi par la brigade des stupéfiants dans deux comptoirs de vente de cannabis CBD à Paris. Il s'agirait de Cofy Shop, le tout premier a avoir ouvert dans la capitale, situé dans le 11ème arrondissement et d'un second qui se trouve dans le 10ème. 

Les produits de ces deux enseignes auraient été saisies par la brigade des stupéfiants afin de procéder à une vérification. Pour être dans la légalité, le cannabis CBD doit comporter moins de 0,2% de THC, le psychotrope connu pour être responsable des effets néfastes de cette drogue. Des analyses permettront ainsi aux autorités de déterminer si les marchandises de ces deux coffee-shop sont conformes ou non aux critères juridiques en vigueur. 

Si les analyses indiquent un taux de THC supérieur au seuil légal, ces deux boutiques risquent la fermeture définitive ainsi que le redressement judiciaire. Au total, trois personnes seraient placées en garde à vue pour ces deux adresses confondues. 

Des questions se posent concernant l'avenir de ces coffee shop CBD qui ont ouvert dans différents quartiers de Paris. Si Agnès Buzyn, ministre de la santé a annoncé que son ministère ainsi que le ministère de l'économie allaient procéder à une clarification de la loi concernant la vente de cannabis CBD, le droit européen quant à lui est opposé à la restriction du commerce de CBD

Rizhlaine F.
Dernière modification le 27 juin 2018

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche