Le Royaume-Uni impose une quarantaine aux voyageurs français, la France menace de réciprocité

Par Manon C. · Publié le 14 août 2020 à 09h50 · Mis à jour le 14 août 2020 à 09h51
Alors que le Royaume-Uni avait levé la quarantaine obligatoire pour les voyageurs en provenance de France, d'Allemagne et d'Italie au début du mois de juillet, le pays vient tout juste de remettre en place la mesure de quarantaine pour les voyageurs en provenance de France, quelques semaines après les voyageurs espagnols.

Vous prévoyez de vous rendre au Royaume-Uni cet été ? Jusqu'à maintenant, c'était possible sans encombre. En effet, le 10 juillet dernier, le gouvernement britannique avait annoncé la levée de la quatorzaine obligatoire à l'arrivée sur le territoire pour les voyageurs en provenance notamment d'Allemagne, d'Espagne, de France, d'Espagne et d'Italie. 

Seulement voilà, alors que la mise en quatorzaine est réexaminée toutes les trois semaines par le gouvernement britannique, le Royaume-Uni a remis en place la mesure de quarantaine pour les voyageurs en provenance d'Espagne le 25 juillet dernier, au vu de la situation sanitaire actuelle et la reprise de l'épidémie dans le pays. Une décision qui est loin d'avoir enchanté les touristes britanniques. 

Et aujourd'hui, le Royaume-Uni réitère, en imposant cette fois-ci une quarantaine de quatorze jours aux voyageurs en provenance de France à partir de samedi 15 aout, a annoncé le secrétaire d'Etat aux Transports anglais Grant Shapps. Les voyageurs revenant de Monaco, de Malte, des Îles Turques-et-Caïques et de l'île d'Aruba sont également concernés par cette mesure de quarantaine. 

Rien d'étonnant à cela. En effet,  la secrétaire d'Etat à la Santé, Helen Whately, avait annoncé, ce lundi 27 juillet, que la situation sanitaire en France mais aussi en Allemagne était suivie de très près par le gouvernement britannique qui se tenait alors prêt à rendre à nouveau obligatoire la quarantaine de 14 jours pour les voyageurs en provenance d'Allemagne et de France si la situation empirait dans les deux pays. C'est désormais chose faite pour la France.  

Pour rappel, "Les gens arrivant au Royaume-Uni devront se mettre en quarantaine" afin de "contenir" la propagation du virus, avait fait savoir Bandon Lewis sur la télévision Sky News, au début du mois de juin. "Evidemment, les citoyens britanniques qui reviennent pourront se mettre en quarantaine chez eux. Les visiteurs devront prendre des dispositions pour effectuer cette quarantaine durant 14 jours" avait-il ajouté. 

"Nous devons continuer à surveiller la situation et je pense que c'est ce que la population attend de nous. Si nous voyons les taux grimper dans un pays pour lequel aucune quarantaine n'est exigée à l'heure actuelle, nous devrons prendre des mesures, parce que ne nous pouvons pas prendre le risque de voir le coronavirus se répandre à nouveau au Royaume-Uni" avait précisé Helen Whately, à la fin du mois de juillet. 

Dès l'annonce de cette nouvelle mesure de quatorzaine, le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, s'est fendu d'un tweet soulignant "une décision britannique que nous regrettons et qui entraînera une mesure de réciprocité, en espérant un retour à la normale le plus rapidement possible." 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche