Permis : le tarif des stages de récupération de points explose

Par Charlene S. · Publié le 18 juin 2020 à 11h50 · Mis à jour le 18 juin 2020 à 11h53
Depuis le début du déconfinement, les candidats au stage de récupération de point du permis de conduire ont constaté une nette augmentation du prix de la formation. Une hausse temporaire selon les professionnels qui justifient cela par la perte de revenus et le coût engendré par la mise en place du protocole sanitaire.

Une hausse d'une centaine d'euros voire même des prix doublés... C'est la mauvaise surprise qui a été constaté par plusieurs conducteurs voulant passer un stage de récupération de points depuis le début du déconfinement. Ce stage, encadré par le ministère de l'Intérieur, permet de récupérer 4 points sur le permis de conduire.

Certains usagers devaient passer leur stage avant le confinement, mais faute de l'épidémie de coronavirus, celui-ci a été repoussé. C'est le cas d'un automobiliste, qui témoigne au journal Ouest France, que son stage prévu en mars a été décalé au mois de juin. La facture était alors de 195€, mais surprise, on lui demande finalement 100€ de plus. Une hausse qui a été observée au niveau national.

Selon les professionnels du secteur, cette augmentation n'est que temporaire et se justifie par la perte de revenus engendré par le confinement mais également du coût de la mise en place des mesures sanitaires. Habituellement, ces stages peuvent réunir plusieurs personnes dans une même pièce. En raison de la crise sanitaire, il faut désormais respecter une distance entre les personnes qui doivent chacune disposer de 4 m2. En moyenne, pas plus de 10 personnes peuvent donc être prise en charge actuellement au lieu de 20. 

Ainsi, pour ces stages facturés en moyenne 160€, on retrouve des prix allant jusqu'à 300€ au niveau national. Franck Genser, gérant de PermisàPoints.fr, a néanmoins assuré à Ouest France que "les prix reviendront à la normale dès que les restrictions seront levées". En attendant, il faudra se montrer prudent au volant car désormais, une double infraction avec le téléphone au volant entraîne une suspension du permis de conduire. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche