Coronavirus : réouverture des frontières en Algérie une fois la pandémie de Covid-19 finie

Par Caroline J. · Publié le 3 juillet 2020 à 16h22 · Mis à jour le 3 juillet 2020 à 16h24
Quand les frontières algériennes rouvriront-elles aux voyageurs étrangers ? Pour l’heure, la situation sanitaire n’est pas favorable à une réouverture. Le président Abdelmadjid Tebbboune a indiqué que toutes les frontières de l’Algérie resteront fermées jusqu’à la fin de la pandémie de Covid-19.

Alors que la Tunisie a rouvert ses frontières aux ressortissants étrangers le 27 juin 2020, les frontières du Maroc et de l’Algérie sont encore fermées à ce jour.

Pour l’heure, le Royaume du Maroc prolonge l'État d'urgence jusqu'au 10 juillet 2020. Thomas Reilly, l'ambassadeur de la Grande-Bretagne à Rabat, a annoncé dans un tweet que le Maroc procéderait à l’ouverture de ses frontières à partir du 10 juillet prochain, au plus tôt. En réalité, tout dépend de l’évolution de la situation épidémiologique internationale et locale. Même constatation pour l’Algérie qui fait malheureusement face à une hausse du nombre de cas de nouvelles contaminations au Covid-19. Le 26 juin dernier, le ministère de la Santé algérien a indiqué que le pays a recensé 240 nouveaux cas de contamination en une journée. L'Algérie reste à ce jour le pays le plus touché du Maghreb, avec au total 12 685 personnes testées positives au coronavirus et 885 décès.

Dimanche 28 juin au soir, le président Abdelmadjid Tebbboune a annoncé que toutes les frontières de l’Algérie resteront fermées jusqu’à la fin de la pandémie de Covid-19. Le chef de l’Etat a ainsi ordonné le « maintien de la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes jusqu’à ce que Dieu nous libère de ce fléau », selon un communiqué publié par l’agence de presse officielle APS.

L’Algérie fait pourtant partie de la liste restreinte des 14 pays dont les ressortissants sont autorisés à voyager de nouveau en Union européenne depuis le 1er juillet. A ce sujet, plusieurs pays européens, dont l’Allemagne, l'Espagne, la République tchèque et la Hongrie, ont refusé d’ouvrir leurs frontières aux ressortissants algériens. 

On rappelle que les frontières algériennes sont fermées depuis la mi-mars. Bien évidemment, cette réouverture tardive des frontières algériennes n’est pas sans conséquence pour le secteur touristique mais aussi pour les nombreux Algériens, résidant à l’étranger, qui ont pour souhait de retourner au pays à l’occasion des vacances d’été.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche