Air France obtient un 2e vol hebdomadaire vers la Chine

Par Elodie D. · Publié le 16 juillet 2020 à 10h33 · Mis à jour le 16 juillet 2020 à 10h37
Air France va avoir un 2e vol hebdomadaire vers Shanghai, en Chine, alors que le pays a drastiquement réduit ses liaisons avec le reste du monde. Pour rappel, la France avait exigé de la Chine un partage égal des liaisons entre les deux pays et avait interdit l'accès de l'aéroport Charles-de-Gaulle à deux de ses compagnies aériennes le temps d'obtenir la "réciprocité".

Le constat est là : les relations diplomatiques avec la Chine s’étaient quelque peu refroidies avec la fermeture des frontières. Pour rappel, la France refusait d’ouvrir ses frontières aux ressortissants chinois si les Français ne pouvaient pas eux aussi se rendre en Chine, une pression qui avait permis d’obtenir gain de cause, avant une nouvelle pression. Si les ressortissants peuvent voyager librement, c’est une guerre sur le partage de l’espace aérien qui s’est engagée. Dans cette guerre, la France réclamait 3 liaisons Paris-Shanghai pour Air France, la Chine ayant 3 compagnies aériennes faisant la liaison chaque semaine : Air China (depuis Pékin), China Eastern Airlines (depuis Shanghai) et China Southern Airlines (depuis Guangzhou) vers l’aéroport de Paris-CDG.

Ce lundi, le ton était monté d’un cran, car la France avait supprimé 2 liaisons chinoises, afin de faire respecter l’équité. L’Ambassadeur de Chine en France avait alors dénoncé une « décision unilatérale », expliquant que « Bien que la question des vols ne concerne qu’un secteur déterminé, elle pourrait nuire à l’atmosphère amicale entre les deux pays si elle n’est pas résolue adéquatement. C’est ce que nous ne voulons pas voir. ».

Ce mercredi, Wang Yi, conseiller d’État et ministre des Affaires étrangères de la Chine, a rencontré Emmanuel Bonne, conseiller diplomatique du président français, le temps d’un dialogue stratégique Chine-France. Et, selon l’Ambassade de Chine en France, « au cours du dialogue, la Chine et la France sont parvenues à un accord sur la reprise des vols réguliers entre la Chine et la France dès que possible. » Et Air France aura son 2e vol vers Shanghai.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche