Pourquoi le 14 juillet est-il férié en France ? Origine et histoire du jour de la fête nationale

Par Caroline J. · Publié le 13 août 2020 à 08h12 · Mis à jour le 19 août 2020 à 19h25
Chaque 14 juillet, on célèbre la fête nationale en France ! Mais vous rappelez-vous exactement des événements qui se sont déroulés le 14 juillet 1789 ? Et savez-vous depuis quand le 14 juillet est férié dans le pays ? On vous raconte.

Il y a des jours fériés incontournables en France. C’est le cas du 14 juillet ; une journée au cours de laquelle les célébrations s’enchaînent entre défilés militaires, bals des pompiers sans oublier les feux d’artifice. Mais savez-vous pourquoi le 14 juillet est un jour férié en France ? Voulez-vous qu'on vous aide à vous rafraîchir la mémoire ? 

Bien évidemment, le 14 juillet fait référence à la prise de la Bastille, la fameuse prison royale, le 14 juillet 1789. Ce jour-là, cinq canons pris le matin aux Invalides sont placés devant la Bastille par des gardes-françaises. Vers dix-sept heures, la garnison de la Bastille se rend et les Parisiens, venus y récupérer de la poudre et des balles, s’emparent alors de la Bastille. Ce n’est que le lendemain matin que le roi Louis XVI apprend l'événement. Le duc de La Rochefoucauld-Liancourt laisse ce mot devenu depuis célèbre « Non, Sire, c'est une révolution ». Cet événement historique marquera le début de la Révolution française, et la fin de la monarchie absolue.

Mais la date du 14 juillet fait aussi référence à la fête de la Fédération. Un an après la prise de la Bastille, soit le 14 juillet 1790, ce grand événement signe la réconciliation du roi et du peuple français. Le roi Louis XVI y intervient comme chef de l'exécutif et prête serment à la Constitution et à la Nation, en présence des députés des 83 départements de l'époque.

Enfin, en 1880, les députés républicains sont confrontés à la nécessité d'offrir à la Nation une fête collective. Mais quelle date et comment la choisir ? Plusieurs dates sont évoquées mais celle du 14 juillet s’impose au final. Le 21 mai 1880, un député de Paris, Benjamin Raspail, dépose donc un projet de loi. La loi est promulguée le 6 juillet, soit dix ans après la naissance de la IIIe République. Le 14 juillet, jour de la fête nationale, est aussi déclaré chômé.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche