Pourquoi le 1er mai est-il férié en France ? Origine et histoire de la fête du travail

Par Caroline J. · Publié le 12 août 2020 à 08h12 · Mis à jour le 24 août 2020 à 14h34
Le 1er mai est férié en France et, à cette occasion, on célèbre la fête du Travail. Mais savez-vous exactement pourquoi, et connaissez-vous l’histoire du 1er mai ? On vous raconte.

Comme 10 autres dates du calendrier, la journée du 1er mai est un jour férié en France, mais aussi dans de nombreux autres pays. Si beaucoup savent que l’on célèbre la fête du Travail chaque 1er mai, savez-vous précisément pourquoi, et connaissez-vous l’origine de cette fête ? Contrairement à d’autres jours fériés en France, la journée du 1er mai trouve ses origines outre-Atlantique et plus exactement aux États-Unis.

C’est le 1er mai 1884 que des syndicats ouvriers américains décident de se mobiliser afin de revendiquer la journée de huit heures. Pourquoi le 1er mai ? Outre atlantique, cette date correspondait au premier jour de l’année comptable des entreprises. Deux ans plus tard, le 1er mai 1886, alors que ces revendications salariales n’ont toujours pas été entendues, de grandes manifestations sont organisées. A cette occasion, plus de 300 000 travailleurs manifestent pacifiquement à travers tout le pays. Le 3 mai, à Chicago, plusieurs grévistes décèdent lors d’une manifestation. Le lendemain, toujours à Chicago, une bombe explose et des affrontements font plusieurs victimes parmi les forces de police.

Si les médias n’étaient pas aussi développés à l’époque qu’aujourd’hui, ces manifestations ne sont pas sans conséquence en France. Ainsi, en 1889 à Paris, le Congrès de la IIe Internationale socialiste décide, sous l'impulsion de Jules Guesde, de faire du 1er mai une journée de manifestations. La première est célébrée le 1er mai 1890.

Comme aux États-Unis, les revendications sont les mêmes. Mais la situation vire au drame le 1er mai 1891. Neuf morts et une trentaine de blessés sont à déplorer dans la commune de Fourmies, dans le Nord.

La portée du 1er mai devient alors encore plus importante en France. Et c’est en avril 1919, suite au vote par le Parlement de la journée de huit heures, que la journée du 1er mai devient officiellement une journée chômée

En 1941, alors que la France est sous le régime de Vichy, le maréchal Pétain déclare que le 1er mai sera la "Fête du Travail et de la Concorde sociale" (en référence à la devise du régime de Vichy "Travail, Famille, Patrie"). Avec la Libération, cette journée disparaît jusqu’au 26 avril 1946 où le gouvernement décide finalement de la réintroduire. En 1948, le 1er mai est définitivement institué comme un jour férié, chômé et payé pour les salariés.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche