François Bayrou bientôt nommé haut-commissaire au Plan

Par Laurent P. · Publié le 27 août 2020 à 20h08 · Mis à jour le 27 août 2020 à 20h09
François Bayrou, ancien ministre de la Justice dans le premier gouvernement d'Edouard Philippe, vient d'être nommé haut-commissaire au Plan par le Président de la République. Une annonce qui devrait être officialisée jeudi 3 septembre 2020.

François Bayrou de retour sur la scène politique nationale ! Selon les informations de nos confrères du Parisien, l'ancien ministre de la Justice sous le premier gouvernement d'Édouard Philippe, au début du quinquennat d'Emmanuel Macron, aurait été nommé au poste de haut-commissaire au Plan par le Président de la République. Une annonce qui ne sera officielle que le 3 septembre 2020, après présentation au conseil des ministres.

Ainsi donc, toujours selon nos confrères du Parisien, Emmanuel Macron et Jean Castex, son actuel Premier ministre, seraient tombés d'accord il y a quelques jours sur cette nomination, après quelques "derniers calages téléphoniques avec Bayrou", selon des proches de l'Élysée. Un jeu de chaises musicales que l'intéressé évoquait déjà chez nos confrères de La République des Pyrénées le 21 août dernier : "J'ai toujours pensé que pour que le commissaire au Plan ait l'influence nécessaire, il fallait qu'une personnalité politique expérimentée puisse s'y coller. Je ne pensais pas du tout à moi", indiquait-il. Et de poursuivre en expliquant qu'il avait "beaucoup discuté de cette nécessité depuis des mois avec le président de la République" et qu'Emmanuel Macron lui aurait répondu "C'est une bonne idée. Pourquoi ne le feriez-vous pas vous-même? Vous avez réfléchi sur le sujet et vous correspondez au portrait-robot. Cette proposition m'intéresse".

Qu'est-ce que ce "haut-commissariat au Plan" ? Créé par le général De Gaulle après la Seconde Guerre mondiale au moment de la reconstruction, ce haut-commissariat avait comme mission de "définir et coordonner les grandes priorités pour redresser et moderniser rapidement le pays en organisant notamment les aides américaines dont bénéficiait la France à l'époque", expliquent ainsi nos confrères de BFMTV.

Et aujourd'hui ? L'idée est de "rééclairer l’action publique d’une vision de long terme", expliquait Jean Castex, ainsi que de préparer "l'après-coronavirus" sur les plans économiques, sociaux, etc. Un haut-commissariat dont l'objectif est de "bâtir une stratégie où nous retrouverons le temps long", expliquait de son côté le Président de la République, ainsi que "la possibilité de la planifier". Utile en ses temps sanitaires troubles.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche