Covid : reconfinement et nouvelles restrictions à Paris et en Île-de-France ? Des réunions ce lundi

Par My B., Rizhlaine F. · Publié le 1 mars 2021 à 10h47 · Mis à jour le 1 mars 2021 à 23h09
L'épidémie de coronavirus s'accélère en Île-de-France. L'ensemble de la région est placée sous vigilance renforcée et de nouvelles restrictions risquent d'être mises en place. La Mairie de Paris avec Anne Hidalgo et la présidente de région Ile-de-France Valérie Pécresse ont rencontré les autorités préfectorales et sanitaires ce lundi lors de réunions séparées. Alors, quelles sont les propositions énoncées pour endiguer l'épidémie ?

Couvre-feu, confinement, port du masque ou encore fermetures anticipées : face à l'épidémie de coronavirus, la région parisienne aura vu passer bien des restrictions visant à ralentir la propagation du virus. Relativement épargnée lors du second pic épidémique, la situation se dégrade désormais en Île-de-France. Entre la hausse du taux d'incidence et le taux d'occupation en lits de réanimation qui peine à baisser, la situation s'annonce complexe et amène les professionnels de santé et la municipalité à appeler à de nouvelles mesures dans la région.

Ce jeudi 25 février 2021, le premier ministre Jean Castex a indiqué que 20 départements étaient placés en vigilance renforcée. Parmi eux, se trouve l'ensemble de la région Île-de-France. Cela signifie que selon l'évolution de la situation, des restrictions plus fortes devraient être décidés d'ici le 6 mars voire avant en fonction des décisions prises par la Mairie, la Région Ile-de-France et la préfecture. Mais à quelles nouvelles mesures faut-il s'attendre ?

Des dispositifs similaires à ceux qui ont été mis en place à Dunkerque ainsi que dans les Alpes-Maritimes pourraient donc être instaurés en Ile-de-France. La mesure phare, c'est le confinement en week-end qui s'ajoute au couvre-feu en semaine : du vendredi 18h au lundi 6h, plus question de sortir hormis pour les motifs permis par l'attestation de déplacement.

Mais d'autres restrictions pourraient s'ajouter : la fermeture des centres commerciaux de plus de 5 000m2 (contre 20 000m2 jusque là), consommation d'alcool sur la voie publique interdite dans l'ensemble des communes ou encore une jauge de fréquentation des commerces abaissée.

À la suite de cette allocution, la mairie de Paris a fait part de sa volonté de proposer un confinement de 3 semaines de la capitale. Le lendemain, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a indiqué que l'exécutif allait étudier cette proposition tout en précisant que dans le cas échant la mesure serait étendue à l'ensemble de l'Île-de-France. Jean Castex a de son côté vivement critiqué cette proposition ce vendredi 26 février. Face aux critiques, M. Grégoire a relativisé, vendredi matin, la proposition d’un confinement de trois semaines dans la capitale, qui devient une simple « hypothèse ».

Ce lundi 1er mars, deux réunions séparées étaient prévues par la Mairie de Paris et la Région Ile-de-France avec les autorités préfectorales et sanitaires. En effet, comme l'avait annoncé Anne Hidalgo, la maire réunit ce lundi matin les 20 maires d'arrondissement "pour échanger sur des propositions de mesures qui seront soumises au préfet de police et à l'Agence régionale de santé (ARS)". La maire de Paris devrait ensuite prendre la parole dans l'après-midi selon le Figaro.

De son côté, Valérie Pécresseprésidente de la région doit s'entretenir avec le directeur de l'ARS francilienne Aurélien Rousseau, le préfet de Paris et d’Île-de-France Marc Guillaume et le préfet de police Didier Lallement, a-t-elle déclaré dimanche au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. «Ils me proposeront des mesures de restriction qui leur paraissent les plus adaptées au vu de la situation épidémiologique de la région, et là encore si elles sont justifiées, je ne m'y opposerai pas», a t-elle déclaré. La présidente veut à tout prix éviter le reconfinement en adoptant des mesures supplémentaires.

Alors, quelles sont les mesures proposées par les deux parties ? De son côté Anne Hidalgo a donné la liste des propositions sur FranceInfo en insistant sur le fait qu'un confinement le week-end n'était pas souhaité par la municipalité :

  • Demande de mobilisation de toutes les cliniques
  • Utilisation du réseau Covisan
  • Des médiateurs anti-covid dans les quartiers les plus touchés
  • Proposition de cours fenêtres ouvertes ou en extérieur avec mise à disposition des parcs et jardins
  • Ouverture des espaces verts, parcs et jardins jusqu'à 18h tous les jours
  • Proposition d’ouverture d'espaces dans les musées et théâtres ainsi que les gymnases pour que les bacheliers puissent réviser
  • Proposition de dépistage tous les 15 jours dans les écoles
  • Proposition d'accès prioritaire aux vaccins pour les enseignants et des agents municipaux

Covid : reconfinement local le week-end en Île-de-France et à Paris ? Verdict le 6 marsCovid : reconfinement local le week-end en Île-de-France et à Paris ? Verdict le 6 marsCovid : reconfinement local le week-end en Île-de-France et à Paris ? Verdict le 6 marsCovid : reconfinement local le week-end en Île-de-France et à Paris ? Verdict le 6 mars

Visuel Paris Hôtel de VilleVisuel Paris Hôtel de VilleVisuel Paris Hôtel de VilleVisuel Paris Hôtel de Ville Nouvelles restrictions à Paris ? Les annonces d'Anne Hidalgo ce lundi 1er mars 2021
Face à l'épidémie de coronavirus, la Mairie de Paris aurait l'intention de prendre les devants. Ce lundi 1er mars 2021, la maire de la capitale, Anne Hidalgo, s'est entretenue avec les maires d'arrondissements afin d'établir des mesures qui sont par la suite proposées à la préfecture de police et à l'agence régionale de santé.

Visuel Paris Tour EiffelVisuel Paris Tour EiffelVisuel Paris Tour EiffelVisuel Paris Tour Eiffel Reconfinement local : Un renforcement des contrôles dans les 20 départements sous surveillance
Afin d'endiguer la propagation du Covid en France, le gouvernement semble vouloir opter pour des reconfinements locaux. 20 départements sont actuellement sous surveillance renforcée, et Jean Castex a demandé aux préfets de ces départements un renforcement des contrôles des mesures sanitaires, et en particulier du couvre-feu.

Visuel Paris Hôtel de VilleVisuel Paris Hôtel de VilleVisuel Paris Hôtel de VilleVisuel Paris Hôtel de Ville Confinement à Paris : sous le feu des critiques, la Mairie de Paris rétropédale
Alors que le gouvernement pose le 6 mars comme date décisive pour un durcissement des mesures en l'Île-de-France, la Mairie de Paris de son côté a l'intention de demander un confinement de trois semaines de la capitale. Au lendemain de l'annonce, après avoir subi un tollé sur les réseaux sociaux, Emmanuel Grégoire apporte de nouvelles précisions sur la proposition polémique.

Visuel Paris vide confinement Palais RoyalVisuel Paris vide confinement Palais RoyalVisuel Paris vide confinement Palais RoyalVisuel Paris vide confinement Palais Royal Confinement en week-end : quels sorties et déplacements autorisés ? Liste des motifs dérogatoires
Alors que des territoires français sont soumis à un confinement en week-end, les habitants concernés se demandent quels seraient les déplacements dérogatoires autorisés du vendredi 18h au lundi 6h. Voici la liste des motifs valables.

© Photos : Raphael Metivet

Informations pratiques

Lieu

1er Arrondissement
75001 Paris 1

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche