Environnement : WWF dénonce « l’impact écrasant des SUV sur le climat »

Par Caroline J. · Publié le 6 octobre 2020 à 10h12 · Mis à jour le 6 octobre 2020 à 10h27
WWF poursuit son combat pour l’environnement. Dans deux nouveaux rapports, le Fonds mondial pour la nature dénonce cette fois-ci les graves conséquences environnementales et sociales des SUV (Sport Utility Vehicle). Selon la célèbre ONG française, ces véhicules grand format, très appréciés dans le pays, seraient la deuxième cause du réchauffement climatique dans l’hexagone.

Dans deux nouveaux rapports publiés le 6 octobre, WWF dénonce « l’impact écrasant des SUV sur le climat ». Selon le Fonds mondial pour la nature, ces véhicules utilitaires sport, croisement entre 4x4 et berline, seraient la deuxième cause du réchauffement climatique en France, juste derrière le secteur aérien.

L’ONG française va encore plus loin en expliquant que les objectifs de réduction de la pollution dans les transports ne seront pas atteints si leur nombre ne diminue pas d'ici dix ans.

Une préoccupation d’autant plus importante que les Français raffolent de ces véhicules grand format. Depuis une dizaine d'années, les Français achètent 7 fois plus de SUV. "La décennie de SUV (2008-2018) qui s'est écoulée a lourdement pesé sur la trajectoire française des émissions de gaz à effet de serre (GES). Au cours des dix dernières années, les SUV ont constitué la 2e source de croissance des émissions françaises", explique l’ONG dans ce premier rapport. Par ailleurs, WWF prévoit que les SUV représenteront les deux tiers des ventes de véhicules d'ici dix ans.

Alors, WWF appelle "les décideurs politiques et le secteur automobile à faire reculer les ventes des véhicules surdimensionnés et à proposer des solutions de mobilité plus légères, moins dommageables au climat et plus favorables à notre pouvoir d'achat". Pour ce faire, l'ONG demande à "renforcer et refonder la fiscalité automobile autour d'un critère poids dans le cadre de l'examen en cours du projet de loi de finances au parlement"

Si WWF dénonce les catastrophes écologiques liées aux SUV, elle pointe également du doigt les lourdes conséquences sur le budget des ménages français. Les SUV coûtent en moyenne 30% plus cher, à l'achat, qu'une berline de moyenne gamme. Elles consomment également environ 15% de carburant en plus et "émettent, à l'utilisation, en moyenne 20% d'impact de plus que le reste des voitures".

L'invasion des SUV sur le marché "pèsera à moyen terme sur le budget des ménages modestes, et créera de nouvelles formes d'inégalités", explique WWF.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche