Vaccin contre la grippe : qui sont les personnes prioritaires ?

Par Caroline J. · Publié le 12 octobre 2020 à 15h12 · Mis à jour le 12 octobre 2020 à 15h15
La campagne de vaccination contre la grippe débute ce mardi 13 octobre 2020 dans un contexte sanitaire très particulier. Alors que les appels à se faire vacciner ont été nombreux ces derniers jours, afin de ne pas surcharger davantage les hôpitaux, on rappelle que le vaccin contre la grippe s'adresse avant tout aux populations à risque. Alors, quelles sont-elles ? On vous répond.

Cette année, en raison de la crise du Coronavirus, de nombreux médecins mais aussi des députés de la majorité ont appelé les Français à se faire massivement vacciner contre la grippe. Objectif ? Éviter qu’un nombre trop important de malades se rendent dans les hôpitaux déjà confrontés à l'épidémie de Covid-19.

La campagne de vaccination contre la grippe débute donc ce mardi 13 octobre 2020 et concerne près de 15,8 millions de personnes à risque. Alors que certains craignent une rupture de stock, les autorités de santé recommandent en effet de cibler en priorité des populations bien particulières, et plus précisément les personnes de 65 ans et plus, les femmes enceintes, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques, dont l’asthme, le diabète, ou une insuffisance cardiaque, sans oublier les personnes obèses. Pour ces personnes à risque, l'Assurance-Maladie doit envoyer des bons de prise en charge.

Par ailleurs, cette campagne de vaccination concerne également le personnel soignant ainsi que les aidants.

Concernant les populations en pleine santé, la vaccination contre la grippe au mois d’octobre n'est pas une priorité. "Quelqu'un en pleine santé qui se ferait vacciner en octobre contre la grippe n'aurait pas de protection avérée contre le virus qu'il contracterait au mois de janvier" avait ainsi indiqué le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Face à la demande qui s’annonce importante, le ministre de la Santé avait aussi déclaré au mois de septembre que 30% de doses supplémentaires de vaccin contre la grippe saisonnière avaient été commandées.

On rappelle que la grippe est responsable chaque année d’environ 10 000 morts en France.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche