Décès de Maradona : son médecin accusé d'homicide involontaire

Par Laurent P. · Publié le 29 novembre 2020 à 19h27 · Mis à jour le 29 novembre 2020 à 19h29
Le décès de Maradona continue de faire couler beaucoup d'encre... Son médecin, Leopoldo Luque, s'est ainsi vu viser par une enquête, accusé d'homicide involontaire. Son domicile et son cabinet ont été perquisitionnés ce dimanche 29 novembre, pour rechercher des éléments susceptibles de mettre en lumière une négligence quelconque.

Le décès de Maradona serait-il dû à une négligence ? C'est en tout cas ce que compte déterminer l'enquête en cours contre le médecin du footballeur, Leopoldo Luque, qui s'est vu perquisitionner son cabinet et son domicile ce dimanche 29 novembre 2020. Une information dévoilée par nos confrères de l'agence de presse argentine Telam.

Une perquisition qui a conduit les enquêteurs à chercher des éléments indiquant une négligence professionnelle, selon plusieurs images de la télévision du pays, ainsi que plusieurs sources judiciaires évoquées par Telam. Ouverte vendredi 27 novembre, cette enquête du parquet cherche à savoir plus précisément si le Pibe de Oro a bien reçu "les soins nécessaires", comme le rapportent nos confrères du Huffington Post. "Il y a déjà des irrégularités", indique de son côté un membre de la famille du joueur à nos confrères de l'AFP.

En cause également dans cette enquête, le fait que "l’ambulance a mis plus d’une demi-heure pour arriver à la maison où se trouvait le 10", a également expliqué l'avocat de Maradona, Matias Morla. Une enquête qui ira "jusqu'au bout" selon ce dernier qui compte tirer au clair les circonstances de sa mort.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche