SMIC : une hausse de 0,99% au 1er janvier 2021, annonce la ministre du Travail Elisabeth Borne

Par My B., Caroline J. · Publié le 16 décembre 2020 à 16h24 · Mis à jour le 16 décembre 2020 à 16h30
Jean Castex avait annoncé sur BFMTV que le Smic n'augmenterait "vraisemblablement" pas en 2021, en dehors de la revalorisation habituelle. Alors que la France se trouve dans un contexte de récession exceptionnelle, la revalorisation automatique du Smic s’établira à 0,99%. Au 1er janvier 2021, le Smic horaire brut passera de 10,15 à 10,25 euros, soit une hausse d'environ 15 euros par mois.

Chaque année avant Noël, le Smic est revalorisé par le gouvernement en fonction de l'inflation pour le 1er janvier. Comme tous les ans, la décision du gouvernement est prise après avoir consulté l'avis purement consultatif d'un comité d'experts, dans laquelle siègent les organisations d’employeurs et de salariés. 

En effet, le groupe d’experts sur le Smic recommande de ne pas donner de "coup de pouce" au 1er janvier et estime qu'il vaut mieux se contenter de la revalorisation automatique afin de permettre "un gain de pouvoir d’achat".

Dans ce document, présenté début décembre à la ministre du Travail Elisabeth Borne, le groupe d’économistes consulté avant chaque revalorisation du salaire minimum, soutient sa recommandation en arguant des "raisons structurelles auxquelles s’ajoutent les effets de la crise due à la Covid-19". Il faut dire que la recommandation de s'abstenir d'augmenter le Smic est déjà donné depuis plusieurs années par le comité depuis 2008.

Sans le "coup de pouce", le Smic est revalorisé et recalculé chaque année en fonction de 2 critères : l'inflation constatée pour les 20 % de ménages aux plus faibles revenus et la moitié du gain de pouvoir d'achat du salaire horaire de base ouvrier et employé (SHBOE). 

Ce 1er janvier 2021, le Smic sera revalorisé de 0,99%. C'est ce qu'a annoncé ce 16 décembre la ministre du Travail Elisabeth Borne. Pour info, le Smic brut horaire s’élève actuellement à 10,15 €, soit 1 539,42 € brut par mois en trente-cinq heures par semaine. Il passera à 10,25 euros au 1er janvier 2021, soit 15 euros supplémentaires par mois. "Ça peut paraître peu", a confié la ministre. "Il faut aussi avoir en tête qu'on a une inflation qui est proche de zéro et donc c'est la plus forte hausse de pouvoir d'achat depuis les 10 dernières années." a-t-elle ajouté.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche