Précarité menstruelle: bientôt des distributeurs gratuits dans tous les lycées d'Île-de-France

Par Caroline J. · Publié le 15 janvier 2021 à 11h28 · Mis à jour le 15 janvier 2021 à 11h37
L’Île-de-France a décidé de lutter contre la « précarité menstruelle » en installant, à compter du printemps 2021, des distributeurs gratuits de protections hygiéniques dans tous les lycées publics de la région.

C’est un triste constat : 1,7 million de femmes ne pourraient pas s’acheter de tampons ou de serviettes hygiéniques, faute de moyens financiers. C’est ce qu’indiquait une enquête Ifop de 2017. Selon une autre enquête, menée cette fois-ci par la marque Always en 2018, et relayée par Le Point, environ 130 000 lycéennes sécheraient régulièrement les cours en raison de leurs règles. 

Alors, la Région Île-de-France a décidé d’agir afin de lutter contre cette précarité menstruelle, qui touche de très nombreuses adolescentes. Après plusieurs expérimentations, la région francilienne prévoit donc d’installer des distributeurs gratuits de protections hygiéniques dans les 465 lycées publics que compte la région, à partir de ce printemps 2021. L’Île-de-France deviendra alors la première région à mettre en place ce dispositif. Selon Le Point, le coût de cette opération est estimé à un million d'euros.

Mais, selon certaines, comme pour la militante féministe Rebecca Amsellem, ce dispositif tarde à se mettre en place dans le pays. « Ça reste toujours beaucoup trop lent » explique-t-elle dans les colonnes du Point. « Je ne comprends pas que l'on continue encore à faire des expérimentations alors qu'on sait que ça fonctionne très bien à l'étranger et dans les collèges et lycées où ça a été installé », a-t-elle ajouté, faisant notamment référence à l'Ecosse.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche