Les étudiants appelés à manifester ce 20 janvier pour "défendre les conditions de vie et d’études"

Par Caroline J. · Photos par Alexandre G. · Publié le 20 janvier 2021 à 10h28 · Mis à jour le 20 janvier 2021 à 10h31
Alors que les universités sont toujours fermées, les étudiants sont appelés à manifester ce mercredi 20 janvier 2021 à Paris et dans plusieurs autres villes de l'hexagone. Objectif ? « Défendre les conditions de vie et d’études ».

Alors que les étudiants subissent de plein fouet la crise du Coronavirus, ils sont appelés à se mobiliser et à défiler dans plusieurs villes de France ce mercredi 20 janvier, afin de « défendre les conditions de vie et d’études ».

On rappelle que les universités ne reçoivent plus ni étudiants ni professeurs... ou peu (les doctorants et chercheurs pouvant se rendre dans leurs établissements si le télétravail n'est pas possible) depuis le 30 octobre dernier. Le 14 janvier, la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal a cependant annoncé, lors d'une conférence de presse, que les étudiants de première année pourront retourner en cours, en présentiel, par demi-groupe, pour des travaux dirigés et des travaux pratiques dès le 25 janvier.

Pas suffisant pour de nombreux représentants des étudiants qui réclament la réouverture des facs pour tous les étudiants.
« Nous demandons la réouverture des facs pour tous les étudiants ce qui nécessiterait, pour pouvoir dédoubler les classes, le recrutement de professeurs de TD et la titularisation de contractuels », a fait savoir à l’AFP Mélanie Luce, présidente de l’Unef.
Les étudiants sont donc appelés à se rassembler et à défiler dans la rue ce 20 janvier, avant la mobilisation de l’ensemble des personnels de l’éducation prévue le 26 janvier.

Depuis plusieurs semaines maintenant, les étudiants ne cachent pas leur lassitude quant à cette situation catastrophique. Beaucoup l’expriment sur Twitter à travers le hashtag #étudiantsfantômes. Isolés, oubliés… sept étudiants sur dix s’inquiètent pour leur santé mentale, selon un sondage publié dans le Figaro étudiant, alors que l’observatoire de la vie étudiante rapporte qu’un étudiant sur trois présente des signes de détresse psychologique.

Alors, les étudiants répondront-ils à l’appel lancé par plusieurs organisations de jeunesse ce 20 janvier ? A Paris, la manifestation doit s’élancer dès 14h de Port-Royal, pour rejoindre le ministère de l’Enseignement supérieur.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche