Météo : ciel jaune à Paris, la poussière de sable du Sahara colore la France

Par Cécile D., Elodie D. · Publié le 15 mars 2022 à 12h21
Une nouvelle tempête de sable venue du Sahara touche le ciel de la France ce mardi 15 mars 2022. On observe un peu partout en France un ciel coloré en jaune. Dans le sud-ouest, le sable recouvre même les rues et les voitures.

Quasiment un an après, jour pour jour, le Sahara fait de nouveau des siennes, influençant la météo de France. Ce mardi 15 mars 2022, les Français se sont réveillés sous un ciel jauni, conséquence d'un épisode de poussières désertiques observé dans une grande partie du pays. Si le Sud de la France est bien plus impacté par ce phénomène, les Parisiens en voient eux aussi les effets : le ciel d'Île-de-France est coloré en jaune, posant sur la capitale un filtre sépia.

De grandes quantités de sable du Sahara survolent la France, transportées par un vent fort en provenance du Sud. Avec les pluies prévues ce mardi en France, les experts météorologiques s'attendent à ce que ce sable vienne se déposer dans les rues de France : c'est ce qui s'est notamment produit cette nuit dans le sud-ouest. 

« C’est lié à un vent de sud en altitude. Les poussières sont soulevées au Sahara par des vents violents, puis les particules les plus fines montent en altitude » explique Météo-France. Ce phénomène est sans gravité, « en revanche, c’est assez remarquable d’avoir un épisode aussi long. Là, il devrait traverser la France de mardi à vendredi. On est loin des situations dynamiques habituelles où le nuage passe assez vite », indique Étienne Blot, ingénieur météorologue à Météo France, dans Actu Bordeaux. Ainsi, le sable va peu à peu remonter vers le nord de la France, tout au long de cette semaine.

Les vents prévus pour la fin de semaine devraient se charger d'évacuer ce nuage de sable, renvoyant la poussière du désert vert le Maghreb, d'où elle vient.

Sur France Bleu, le prévisionniste de Météo Centre Florentin Cayrouse rappelle : « C'est un phénomène qui n'est pas anodin et qui n'est pas rare. (...) Ça n'est pas dangereux mais il faut quand même surveiller les personnes fragiles, asthmatiques et qui ont des difficultés respiratoires. » Pour éviter tout risque, les météorologues conseillent donc de porter un masque dehors, afin de filtrer l'air respiré.

Cet épisode sableux devrait s'accompagner d'une hausse des températures : on attend jusqu'à 20°C à Paris, ce mercredi. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche