École: l'exécutif va relancer les petits-déjeuners gratuits pour lutter contre la précarité

Par Caroline J. · Publié le 16 mars 2021 à 09h12 · Mis à jour le 16 mars 2021 à 09h25
Pour lutter contre la précarité et les inégalités scolaires, le gouvernement compte redéployer le dispositif "petit-déjeuner gratuit à l'école".

Les chiffres sont éloquents. En moyenne, 3,4 élèves par classe, du CP au CM2, arrivent le ventre vide en classe. Les raisons sont multiples (manque de temps ou d’appétit, stress, raisons économiques…), mais les faits sont là, nuisant à l’apprentissage chez l’enfant. Alors, le gouvernement a la ferme intention de lutter contre cette précarité et ces inégalités scolaires. Comment ? En redéployant le dispositif "petit-déjeuner gratuit à l'école". C’est ce qu’a annoncé l’exécutif à l’AFP.

Lancée il y a deux ans de cela, mais ralentie en raison de la crise sanitaire, cette mesure s’inscrit dans le plan pauvreté annoncé en 2018 par le président de la République. Jusqu’ici, ce dispositif concernait les “territoires prioritaires”. Ainsi, selon les cabinets des ministères de la Santé et de l’Éducation nationale, environ 153.000 élèves ont pu en bénéficier en 2019-2020.

Ce mardi 16 mars 2021, les ministres Olivier Véran et Jean-Michel Blanquer doivent se rendre dans une école du Val-d'Oise, en Île-de-France, afin d’annoncer un redéploiement massif de ce plan "petit-déjeuner gratuit à l'école".

Selon Le Figaro, l’exécutif souhaite étendre le périmètre des écoles éligibles à ce fameux dispositif. Désormais, pour désigner les établissements bénéficiaires de ce plan, le gouvernement fera appel à l’indicateur de positionnement social (IPS). Cet outil permet de mesurer de façon quantitative la situation sociale des élèves. Objectif ? Toucher « davantage d’écoles rurales ou orphelines » a confié l’un des membres du gouvernement à l’AFP.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche