#SaccageParis : sur la propreté, la Ville veut responsabiliser les Maires d'arrondissement

Par Alexandre G. · Photos par Rizhlaine F. · Publié le 14 avril 2021 à 17h18 · Mis à jour le 14 avril 2021 à 17h34
Après avoir essuyé un tollé sur les réseaux sociaux concernant l'état d'insalubrité de la capitale, l'équipe municipale s'engage à renforcer les moyens consacrés à l'entretien de l'espace public. Au Conseil de Paris, le premier adjoint Emmanuel Grégoire promet de présenter dès le mois de juin prochain une réforme de "territorialisation et de décentralisation à la faveur des maires d'arrondissement".

"La propreté est un sujet qui nous mobilise totalement". Voilà la réponse d'Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la Mairie de Paris, aux détracteurs de l'Hôtel de Ville. Mobilisés sur la toile sous la bannière mot-dièse #saccageparis, élus de l’opposition et Parisiens.nes en colère constatent une insalubrité grandissante dans les rues de Paris, à coup de photos explicites et de messages lourdement ironiques. Pour eux, Paris devient chaque jour un peu plus sale que la veille. Et c'est bien là une responsabilité politique, celle d'Anne Hidalgo et de son équipe, deux cibles martelées de tirs depuis plusieurs semaines.  

Face à la pluie de critiques numériques, relais bruyant des nombreuses plaintes déposées par les habitants via les différents canaux de communication des services municipaux, l'équipe d'Anne Hidalgo tente de trouver une solution, en urgence. À l'occasion d'une séance du Conseil de Paris ce mercredi 14 avril 2021, Emmanuel Grégoire précise justement les prochaines actions menées par la Ville afin de nettoyer la capitale.

En ce sens, le premier adjoint annonce que "deux chantiers très importants" sont actuellement sur les tablettes de l'équipe municipale. "D'un côté, le renforcement et la modernisation des moyens consacrés à l'entretien et à la régulation de l'espace public en général", et "deuxièmement (...), la réorganisation administrative (...) qui consistera à la présentation d'un plan dit de 'territorialisation' et de décentralisation à la faveur des maires d'arrondissements". Une réforme très attendue, qui sera présentée "au Conseil de Paris de juin", confirme l'adjoint. 

Concrètement, la Mairie de Paris entend réorganiser la lutte contre l'insalubrité à l'échelle de chaque arrondissement. Comment cela va-t-il se passer ? Sur le papier, la majorité écolo-socialiste précise simplement que "des transferts sont prévus, en matière de missions et en matière de moyens" pour y remédier. Aucune modalité, aucun calendrier n'a été évoqué. Si les détails de la réforme à venir restent encore à la discrétion des proches d'Hidalgo, l'adjoint ouvre surtout la porte au dialogue. Avec l'opposition, "nous aurons à nouveau l'occasion d'échanger sur ces sujets-là, la façon dont nous entendons proposer la réorganisation et l'augmentation des pouvoirs des Maires d'arrondissement en la matière", concède le premier adjoint.

Reste à savoir si la promesse formulée par l'Hôtel de Ville calmera les ardeurs de ses détracteurs, toujours aussi nombreux à décrier le manque évident de propreté dans les rues de Paris. Avant d'espérer une accalmie, la Mairie ferait mieux de passer rapidement des paroles aux actes... Sur les réseaux plus que jamais, une image vaut mille mots. 

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche